fbpx

Sénégal/ Abdou Diouf

Homme d’Etat sénégalais, Abdou Diouf est une figure emblématique de l’Afrique à travers le monde. Il a d’abord été Premier ministre de Léopold Sédar Senghor avant de le succéder en 1981.

 

Naissance et études

Né le 7 septembre 1935 à Louga au Sénégal, Abdou Diouf a fait ses études primaires et secondaires à Saint-Louis, avant d’entrer en faculté de droit à Dakar. Il partira ensuite vers la France pour poursuivre ses études. En 1960, il obtint son brevet de l’École nationale de la France d’Outre-Mer (Enfom).

De retour au pays, les portes du monde administratif n’ont pas tardé à lui s’ouvrir. C’est ainsi qu’à 25 ans, il débute sa carrière professionnelle d’abord en tant que Directeur de la Coopération technique internationale. Il occupera ensuite successivement les postes de Secrétaire général du ministère de la Défense puis de Gouverneur de la région du Sine-Saloum.

La présidence sénégalaise

En 1963, Abdou Diouf entre à la présidence sénégalaise et devient Directeur de Cabinet du président Léopold Sédar Senghor. Une année plus tard, Diouf fut nommé Secrétaire général de la présidence. Il sera Ministre du Plan et de l’Industrie entre 1968 et 1970. Il quittera ce dernier poste pour avoir été nommé Premier ministre par Senghor 1970. Ce dernier démissionnera le 1 janvier 1981, faisant ainsi d’Abdou Diouf le président de la République du Sénégal.

Reconduit lors de la présidentielle de 1983, le président Abdou Diouf aura de nouveau la confiance du peuple sénégalais en 1988 puis 1993. En mars 2000, quitta la présidence à la suite de la présidentielle remportée par Abdoulaye Wade.

Il faut par ailleurs remarquer que son passage à la tête du Sénégal a été une opportunité pour le pays de s’ouvrir davantage. Il aura prôné notamment le multipartisme, la décentration et la libéralisation de l’économie.

De l’OUA à l’OIF

Tout en assumant ses fonctions de président de la République sénégalaise, Abdou Diouf a été, de juillet 1985 à juillet 1992, Président en exercice de l’OUA (Organisation de l’Unité africaine, actuelle UA). Entre-temps, il aura été également Président en exercice de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest); de juillet 1991 à juillet 1992.

Après avoir quitté la présidence du Sénégal, Abdou Diouf s’est mis à la disposition de l’Afrique, notamment l’Afrique francophone. Il devient secrétaire général de l’ Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) de 2003 à 2015. A la tête de la Francophonie, Abdou Diouf aura permis une meilleure visibilité à cette organisation. Il a également favorisé la mise en place et la consolidation de plusieurs réseaux associatifs francophones.

A travers son parcours, Abdou Diouf s’est vu déscerné plusieurs récompenses et titres. En 2014, il a publié le tout premier tome de ses Mémoires. Un livre qui retrace sa vie politique au Sénégal. Très attendu, le tome deux sera consacré à son action à la tête de la Francophonie

Essenam K²

Journaliste Web Responsable du site

Lire le précédent

Le monde est mon langage de Alain Mabanckou

Lire le suivant

Nigeria/ Des religieux contre l’égalité des genres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *