fbpx

Afrique du Sud/ CITES: le commerce d’ivoire reste interdit

Ouverte depuis le 24 septembre à Johannesburg, la Convention internationale sur le commerce d’espèces sauvages menacées d’extinction (CITES) devrait prendre fin demain 5 octobre. La Convention a rejeté la demande de légalisation du commerce d’ivoire présentée par certains pays africains.

Soutenus par le Japon, la Namibie et le Zimbabwe avaient introduit une demande concernant légalisation du commerce d’ivoire, ce qui disent-ils devraient leur permettre d’écouler leurs réserves d’ivoire. Ces pays voulaient en outre avoir la possibilité de vendre les ivoires prélevés sur des éléphants décédés de mort naturelle. En effet, les représentants de la Namibie et du Zimbabwe ont indiqué que leurs pays disposaient assez d’éléphants pour s’autoriser ce type de commerce.

Cependant, les réserves d’éléphants étant en perte drastique, la Convention en a décidé autrement. Les délégués présents à la CITES ont, pour la plupart, voté en faveur du maintien de l’interdiction du commerce d’ivoire.

Nouroudine Akinocho

Lire le précédent

Maroc/ Déclaration de Marrakech sur l’agriculture africaine

Lire le suivant

Ghana/ Présidentielle de 2016: 17 candidatures enregistrées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *