fbpx

Afrique du Sud/ Tous pour “une éducation gratuite et décolonisée”

Les campus sud-africains sont en ébullition depuis plusieurs mois. Les contestations visent particulièrement le coût de l’éducation universitaire mais aussi le traitement des étudiants noirs dans les universités sud-africaines.

“Nous voulons une éducation gratuite et décolonisée”, voilà le mot d’ordre des divers mouvements de protestations sur les campus du pays de Mandela.

22 ans après la fin de l’apartheid, l’Afrique du Sud n’est visiblement pas sortie de l’auberge des inégalités raciales. Cette situation persiste et malheureusement prend de l’ampleur. Pour Mcebo Dlamini, le but poursuivi à travers les mouvements de protestation est de “restaurer la dignité des enfants noirs”. “Nous ne sommes pas égaux dans cette université”, a-t-il constaté. Mcebo Dlamini est l’un des leaders de la révolte au sein de l’université de Witwatersrand (Wits) de Johannesburg.

A part les inégalités dans les universités sud-africaines, les étudiants désapprouvent la hausse des frais de scolarité prévue pour 2017, soit une croissance jusqu’à 8% du coût actuel.

Nouroudine Akinocho

Lire le précédent

Éthiopie/ Addis-Abeba déclare l’état d’urgence

Lire le suivant

Nigeria/ Lutte anti-corruption: des juges pris dans le filet de Buhari

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *