fbpx

Arrestation d’Ajavon: “une bourde” selon son avocat

Pour Me Alain Arounia, l’avocat de Sébastien Ajavon, l’arrestation de son client et tout ce qui lu est reproché n’est qu'”une bourde” de la part des nouvelles autorités. Il demande que le tir soit rectifié dans les meilleurs délais.

 

Toujours en privation de liberté dans les locaux de la gendarmerie de Cotonou après son interpellation, le client de maître Alain Arounia n’est toujours pas en connaissance des faits qui lui sont reprochés. En effet, “aucune procédure n’a été ouverte, aucune notification de garde à vue n’a été formulée”; à l’encontre de Sébastien Germain Ajavon, selon l’avocat. Ce qui revient à dire que celui-ci est en “détention arbitraire et illégale”; explique Me Arounia.

Les services devant connaitre de cette affaire se méfient, chacun se renvoyant la balle en ce qui concerne la prise en charge de la situation. Par conséquent, aucune déclaration officielle n’a été faite concernant l’arrestation de M. Ajavon, mis à part une sortie médiatique du chef de la gendarmerie qui s’est contenté de faire une déclaration sans citer de nom.

Dans cette situation plus que poudreuse, la polémique monte en flèche. Une partie de l’opinion estime que le candidat arrivé en troisième position et qui a permis à Patrice Talon de briguer la magistrature suprême, est victime d’une trahison de la part des nouvelles autorités. Pour d’autres, il s’agit d’une machination orchestrée par l’ancien régime pour mettre les bâtons dans les roues d’une éventuelle collaboration entre Ajavon et Talon.

Il est alors urgent que les “autorités reconnaissent la bourde” et libère Sébastien Ajavon sans condition, ou “rectifient le tir” car la procédure déjà enclenchée est “viciée” selon l’avocat.

Nouroudine Akinocho

Lire le précédent

CPI dans la tourmente: la Gambie et le Kenya sur le départ

Lire le suivant

Réponse d’un Togolais à Manuel Valls

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *