fbpx

Arts Martiaux Mixtes/Baba Nadjombé, la fierté du Togo


Les Art Martiaux Mixtes (MMA) togolais se portent au mieux de leur forme grâce aux prestations de ses représentants sur le plan national, sous régional et continental. Ainsi le 1er septembre, le Togolais Baba Nadjombé âgé de 23 ans, déjà titré à plusieurs reprises, a enrichit son palmarès en décrochant la ceinture WSC Super dans la catégorie Ligth Weight. Le rêve de ce jeune champion est de briller sur la scène internationale.

Zeus de la MMA

Agé de 23 ans, celui qui se fait appeler dans le monde du MMA togolais «Zeus» de son vrai nom Baba Nadjombé, a fait ses armes dans la boxe anglaise et la boxe thaï avant de prendre l’option du MMA; une discipline dans laquelle il s’épanouit et où il a déjà glané plusieurs distinctions. 

Sa campagne a démarré dans la sous-région ouest africaine avec une première ceinture décrochée en  décembre 2017 dans la catégorie des Walters moins 70 kg, un titre qu’il va parvenir à conserver en 2018. Technique et totalement dévoué à son sport, le « Zeus » de la MMA continue d’enchaîner les victoires et les récompenses.    

Zeus décroche sa première ceinture mondiale à 23 ans

A force de travailler dur, la consécration mondiale est arrivée en mars dernier plus précisément le 20. Baba Nadjombé, lui qui rêvait de briller sur l’échiquier international, a offert au Togo son premier titre mondial des Arts Martiaux Mixtes face à l’Afghan Jan Noori, désormais ex-champion de la catégorie des moins de 74 kg, à Herat en Afghanistan, Zeus a mis d’accord les juges arbitres qui l’ont à l’unanimité désigné vainqueur, ce qui fait de lui le nouveau champion de la catégorie. Il s’est ainsi emparé de la ceinture des poids Walters de l’Ultimax, une ligue d’arts martiaux mixtes. 

Vidéo interview de Zeus

Ces résultats ne sont pas le fruit du hasard. En effet Baba Nadjombé est entouré d’une équipe technique très expérimentée. On retrouve en premier lieu son coach Henri Jallah grâce à qui il a décroché le titre du champion d’Afrique de l’Ouest de MMA. 

En début du mois de septembre, Baba est l’auteur d’une nouvelle performance à Lagos au Nigéria. Il s’agit de la ceinture WSC Super dans la catégorie Light Weight. Le jeune espoir du MMA a battu le Camerounais Esoe Franklin Bilikha au terme d’un combat très intense qui s’est déroulé à Indoor Sports Hall National Stadium Surulere.

Folly K.

Lire le précédent

Cameroun/ Miss et Master start-up au castel-hall de Douala

Lire le suivant

Musique / Kara Marni feat Champion pour “All Night, PT1”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque jour, l'essentiel de l'actualité dans votre boîte mail.

MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT