fbpx

Amadou Toumani Touré peut revenir quand il voudra

Tout est bien qui finit bien. L’Assemblée nationale malienne vient d’approuver un retour sans inquiétude pour l’ex-président Amadou Toumani Touré. Le vendredi 16 décembre, les élus du peuple se sont planchés sur son cas.

En effet lors d’un vote à bulletin secret, 104 députés ont dit non à une mise en accusation de l’ex chef d’Etat malien pour seulement 6 oui. En manque de preuve, la commission chargée du dossier a fait savoir aux députés qu’ ” à cette phase des investigations, qui exige de la Commission Ad hoc d’avoir l’exactitude des preuves de la responsabilité de l’intéressé dans la commission des infractions, il a été difficile voire impossible de réunir les éléments d’appréciation sur l’Ancien Président de la République pour ce qui est des accusations portées contre lui ” .

Rappelons qu’il était reproché à Amadou Toumani Touré (ATT) de n’avoir pas opposé de résistance face à des forces étrangères qui se sont installées au Mali au cours de son mandat. On parle aussi de la destruction ou la détérioration d’outils de défense maliens, le tout ajouté à la démoralisation de l’armée. Ces faits sont taxés de ” haute trahison ” par le code pénal malien et sanctionnés d’une peine d’emprisonnement allant de 5 à 20 ans.

Depuis le 22 mars 2012, ATT ou “soldat de la démocratie” comme l’appellent les intimes était en exil au Sénégal après s’être fait renverser par l’armée. Tout porte à croire que le tapis rouge lui sera déroulé à son retour au bercail.

Amadou Toumani Touré peut donc revenir quand il voudra.

Nouroudine Akinocho

Lire le précédent

Togo/ “Tata”: le nouveau parc d’attractions ultra moderne à Lomé

Lire le suivant

Turquie/ Assassinat de l’ambassadeur russe: six personnes en garde à vue

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *