fbpx

Atelier Corps Nu et Festival Nikaala : le développement féminin à travers la danse

L’association Sikota et ses partenaires organisent depuis le 3 septembre une formation dénommée Atelier Corps Nu. A cette formation est intégré le festival Nikaala. Ces deux événements n’ont qu’un seul et unique objectif : renforcer le développement de la femme.

La formation Atelier Corps Nu débutée depuis le 3 septembre à l’Espace Level de Lomé se veut un cadre de renforcement des capacités des jeunes danseuses. La finalité de cette formation est de transmettre aux danseuses des outils pour la création des chorégraphies.

Prévue pour durer jusqu’au 15 septembre, cette formation est animée par des dieux et déesses de la scène de danse comme Jacob Mache, Hanna et la talentueuse Germaine Sikota.

Dans la continuité de la formation s’invite la Festival Nikaala qui a débuté le 6 septembre. Ce festival connait la participation de danseuses et groupes internationaux comme Aïcha Kaboré du Burkina Faso dans « Les larmes de la veuve » ; Compagnie Tché Tché de la Côte d’Ivoire dans « Sans repères » et aussi Fatoumata Bagayoko du Mali dans « Fatou t’as tout fait ».

Nikaala se présente comme une plateforme de valorisation des œuvres artistiques et culturelles féminines. C’est également un cadre de réflexion et d’expression pour le développement de la femme via des formations et des rencontres professionnelles.

Tous à l’Espace Level pour savourer et célébrer la danse !

Essenam K²

Journaliste Web Responsable du site

Lire le précédent

Les beignets africains , un délice à essayer absolument

Lire le suivant

Plan International Togo,les filles aux commandes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *