Avec « On Sait Ça », X.O.P. Le Belliciste crie la douleur des peuples africains

1

Il a le sang chaud digne d’un vrai lion ! Courageux et téméraire, le jeune Belli avance sur la scène musicale béninoise et africaine. Rappeur, quelques fois engagé, X.O.P. nous parle de son parcours avec le groupe ATM Family du Bénin et son contrat actuel avec la maison de production Cristal Nation du Togo.


Bonjour Monsieur ! A qui avons-nous l’honneur ?
A l’état civil, je suis PADONOU Prince Durando Fabius. Je suis Béninois. Mon nom d’artiste c’est X.O.P. Le Belliciste, allias Belli.

Quelle est l’origine de votre nom de scène X.O.P. Le Belliciste ?
Je suis né en Août, je suis un lion d’horoscope, j’ai le sang chaud et j’ai la voix qui porte. Et je ne me laisse jamais ébranler par quoi ou qui que ce soit ; d’où le pseudo Belli. Belli est le diminutif de Belliciste. Et un Belliciste est un guerrier, un combattant.

Et X.O.P. ?
X.O.P est le diminutif de X.O.Prince. En fait, X.O.Prince n’est que le verlan de Prinxo pour Prince ; mon prénom. Et ce sont mes amis qui m’ont préféré ce pseudonyme.

Quel est votre genre musical ?
Je fais du rap à savoir le Hip-Hop, le Trap, l’Afro Trap, l’Afro Beat, le Raga, etc. Et je chante parfois.

Mais, dites-nous, il y a-t-il une différence entre rapper et chanter ?
Oui il y a une nette différence selon moi. Puisque le chant se base sur la mélodie et le rap n’est qu’un simple moyen d’expression vocale et sans mélodie.

Qu’est-ce qui vous a motivé à vouloir faire carrière dans la musique ?
C’est l’amour que j’ai pour la chose musicale, qui m’a le plus motivé et qui continue de me pousser à aller de l’avant.

Parlez-nous un peu de votre parcours musical et artistique
J’ai commencé à écrire des textes poétiques déjà en 2008 ; j’étais au Collège, en 4ème. En ce moment, le monde hip-hop me fascinait. En 2010, j’ai converti certains de mes textes poétiques en rap, et cela a marché. Je me cachais tout seul pour m’entraîner avec des instrumentales que je téléchargeais sur internet.

Dans la même année, j’ai rencontré mon meilleur ami, qui s’appelle Dio, avec qui j’ai formé le groupe Red Nation. L’année qui a suivi c’est-à-dire 2011, deux ainés qui étaient déjà dans le game depuis 2004, membres du groupe ATM Family, je veux nommer ADA et Rméo, nous ont repérés. On a fait un son ensemble ; Les fous. Ce fut la première fois pour Dio et moi d’aller en studio.

Bien après, les autres membres d’ATM Family (Ochoumaré, Carnatas, Mario et Willy Wilson) ont jugé bon de nous recruter dans le groupe. Avec ATM Family, j’ai fait deux mixtapes, un album Music party en collaboration avec Zinck ; notre ingénieur de son à l’époque. J’ai également eu la chance de faire plusieurs prestations sur le territoire béninois. On a fait une vidéo clip en 2015, qui est toujours disponible sur YouTube et qui se joue sur les chaînes télés.

À parti de 2016, les membres du groupe ont commencé des projets en solo. C’est donc par là que j’ai débuté ma carrière solo avec un premier son “Tuerie”, et ensuite “Jet-stream”. Avec mon manager Willy Wilson, on a décroché un contrat de signature avec le label de production Cristal Nation de Cophy RAF, le réalisateur togolais avec qui mon tout dernier son On Sait Ça” est sorti et disponible sur YouTube.

En effet, parlant de « On Sait Ça », on dirait que vous vous adressez aux politiques pas seulement béninois mais de toute l’Afrique. Quel est le message ?
J’ai simplement rapporté le cri du cœur des peuples, sur lesquels les hommes politiques exercent leurs pouvoirs.

D’où vous viennent votre inspiration musicale et artistique ?
Je suis inspiré quand j’écoute du rap, et souvent quand je suis seul dans un endroit calme.

Outre la musique, quelles sont vos autres activités et passions ?
Le football !

Que représente la musique pour vous ?
Pour moi la musique compte beaucoup. Elle occupe la première place de mon cœur puis dans ma vie après mon Dieu.

Y a-t-il des chanteurs qui ont influencé votre écriture et votre style musicale ? Si oui lesquels ?
Oui ! Il y a Lefa du groupe Sexion d’assaut.

Vos artistes préférés dans la sphère musicale béninoise et mondiale ?
Lefa, Youssoufa, Maitre Gims, Dadju, Blaaz, Fanicko, Vano, Kiff no beat, Ténor, Daddy yankee, et Nicky Minaj.

Avez-vous déjà fait des collaborations depuis que vous avez commencé en solo ?
Non. Pas encore !

Que vous apporte la musique ?
Pour le moment, elle m’apporte pleins de connaissances.

Des projets en cours ? Un Album ou des Concerts ?
Une mixtape !

Avec quel(s) artiste(s) aimeriez-vous faire un duo si l’occasion vous était donnée ?
Daddy Yankee !

Qu’auriez-vous fait comme métier si vous n’aviez pas été artiste ?
Je serais un footballeur.

La chanson qui vous met les larmes aux yeux ?
Je ne suis pas sensible à ce point, mais je dirai Le feu de Fanicko !

Qu’écoutez-vous en ce moment ?
Habitué de Dossèh !

Votre plus beau souvenir ?
Un show case dans une villa à Lomé.

Votre plus grand regret ?
Humm !!! Sourire !!! Je ne sais pas trop…

Votre plus grand rêve ?
Connaître une grande visibilité à l’international dans le monde musical et construire une entreprise dans le showbiz avec des amis.

Votre citation préférée ?
Qui voyage loin ménage sa monture !

En couple ou cœur à prendre ?
Cœur à prendre !

 

Quel conseil donneriez-vous aux jeunes qui rêvent d’une carrière musicale ?
Si le talent y est, ils n’ont qu’à travailler dur car seul le travail paye.

Quel conseil à la jeunesse africaine ?
Je leur dirai tout simplement d’arrêter de copier la débauche de l’Occident.

Vos mots de fin ?
Je remercie MyAfricaInfos pour l’interview, ma maison de production et les bellicistes qui ne cessent de m’encourager et de me soutenir.

Contact de X.O.P. Belliciste
N° de téléphone : +228 92053651 / +229 61728069
E-mail : fabiuspadonou@gmail.com
Facebook : xop le belliciste
Twitter : @xopbelli
YouTube : Cophy raf sélection

Interview réalisée par Essenam K²

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here