fbpx

BÉNIN/ Bawa Abdel Djalil, un espoir assuré pour le football béninois

Bawa Abdel Djalil est âgé de 19 ans. Il est béninois de nationalité et   jeune footballeur attaquant expérimenté et exemplaire, évoluant dans sa carrière. De l’équipe Entente FC Kandi jusqu’à FC les Buffles du Borgou, il nous raconte le début de sa carrière footballistique.

J’ai commencé à jouer au foot avec les amis du quartier où nous avions nommé notre équipe “FC Brésil”. Nous participions à des tournois du quartier. À chaque match, j’essaie de donner le meilleur de moi dans le but de conduire mon équipe à être le championne de chaque tournoi organisé.

Il  arrivait des moments où j’aimais plus dribbler que marquer et à chaque match, on voyait des supporteurs qui étaient là juste pour découvrir des nouvelles tactiques que j’allais encore faire sur le terrain.

Avec mon équipe, j’ai eu à remporter plusieurs tournois. Et heureusement, il y avait un Pasteur qui, aimant mes prestations, m’a pris dans son club du nom “jeunesse sportive de kandi”. C’est de là que j’ai rejoint la sélection communale de kandi du nom d'”Entente FC Kandi”.

Pourquoi avoir choisi être un footballeur et que retenir de votre passage à Kandi ?

Mon papa adorait le foot et m’achetait un ballon de foot à chaque fois qu’il en avait l’occasion. Il a toujours aimé me voir jouer au ballon. C’est de là qu’est née ma passion pour le football.

Mon passage à Kandi m’a été vraiment bénéfique. J’ai d’ailleurs eu à remporter 2 trophées avec Entente FC Kandi en 2013 et 2015.

Après FC Entente Kandi, pour quel club avez vous opté ?

Apres Entente FC Kandi, j’ai rejoint “les Buffles du Borgou”. C’est un club de football de première division du championnat béninois. J’ai beaucoup appris là-bas.

Avez-vous beaucoup progressé dans ce club ?

Oui car j’ai eu des changements de postes et j’ai aussi travaillé avec un coach que je n’oublierai jamais. Il s’appelle Idrissou Moutari, un coach qui a pour ambition de bien former des jeunes joueurs à son actif. Actuellement, il est en Arabie-Saoudite.

Entre FC Entente et les Buffles du Borgou, lequel de ces deux clubs vous a le plus mis la pression au cours votre  formation footballistique ?

Franchement avec les Buffles du Borgou, la pression y est énormément et l’envie d’être présent les jours d’entrainement aussi régnait. 

Quel est le plus grand joueur avec qui vous avez joué ou que vous avez affronté ?

Celui avec qui j’ai joué c’est Marcellin Koukpo du club sportif de Hammam lif de Tunisie et celui que j’ai affronté est Ahmed Touré de l’Assek FC D’Abidjan.

Quel est votre plus grand souvenir du football ?

Mon but contre Assek d’Abidjan en Côte d’Ivoire dans le cadre des tours préliminaires de la champions League Africaine.

Dans quel club envisagez-vous jouer après les Buffles du Borgou ?

En Afrique le “tout puissant Mazembé” et en Europe, je vise le “FC Marseille”.

Un joueur que vous aimez ?

Neymar Jr. J’aime sa technicité et son influence dans le jeu.

Parlez-nous de ce que vous envisagez pour votre carrière footballistique

Continuer à travailler pour attirer des managers qui vont m’aider à rejoindre des grands clubs du monde.

En tant que jeune joueur, que pensez-vous de l’Afrique de demain ?

Sur le plan footballistique, Je peux dire que c’est prometteur si nos dirigeants en Afrique se soucient de l’avenir des jeunes footballeurs plutôt que de leurs poches.

Un dernier mot ?

Merci de m’avoir accordé ce moment, dans l’optique de partager mes pensées pour pouvoir me révéler au grand public. Mon souhait est qu’un jour je sois dans un grand club dans les quatre coins du monde.

Pour contacter Bawa Abdel Djalil


Tel : +229 94 64 23 76
E-mail : djalilbawa10@gmail.com
Facebook :
Djalil Bawa

Daniel A.

Lire le précédent

Santé/ Le gingembre : ses vertus et utilisations

Lire le suivant

Côte d’Ivoire/ Didier Drogba, 50e dans le classement des 100 africains les plus influents

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque jour, l'essentiel de l'actualité dans votre boîte mail.

MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT