fbpx

Bénin/ Edrowé Alofa entreprend dans la fabrication des produits naturels à base de noni

Edrowé Alofa est une jeune entrepreneure et la Directrice de « Freedom Alohouin »,  une entreprise de transformation agro-alimentaire spécialisée dans la production des jus et sirops à base des fruits naturels.

« Freedom Alohouin »  produit différentes sortes de jus telles que : les jus d’ananas,  de baobab,  de gingembre, ainsi que leurs sirops. Mais avec le temps, elle a commencé par se spécialiser dans la production du noni, une plante qui a de nombreuses vertus préventives et qui permet de guérir plusieurs  maladies. Avec le « noni », elle fabrique du jus, de la  pommade anti inflammatoire et du thé.

Compte tenu de ses nombreuses vertus préventives et curatives de maladies les plus dangereuses dont souffre beaucoup de gens, Edrowé Alofa a décidé de faire connaître le noni dans les pays africains. Pour elle, il faut faire savoir à la population qu’il existe un fruit qui soigne efficacement des maladies dites incurables  telles que : la fatigue chronique,  le diabète,  l’hypertension artérielle,  les hémorroïdes les plus compliqués et toutes sortes de cancer.

« Nombreux sont ceux qui souffrent de ces maladies citées plus haut, qu’ils traînent durant  toute leur vie sous prétexte qu’on n’en guérit jamais. Nombreux sont ceux qui meurent du cancer tous les jours. Je veux que cela s’arrête.  Plus besoin de chercher les moyens en vain pour aller soigner une tumeur à l’étranger, aller subir une opération chirurgicale à cause d’une hémorroïde. Non, la solution est à portée de main. C’est pour donner plus de possibilité de soin face à ces maladies que ce projet a été mis sur pied », selon les explications données par Edrowé Alofa, Directrice de Freedom Alohouin.

Pour elle, le projet vise surtout à apporter vie aux patients. La directrice assure avoir déjà soigné avec succès  des cancers de seins les plus graves,  des hémorroïdes externes devant être opérées, mais qui ont été guéries sans opération chirurgicale, des cancers de sang (leucémie)  et plein d’autres.

« Ce que nous avons eu comme difficulté c’est le fait que les gens ne connaissent pas le fruit,  ni ses vertus», a-t-elle affirmé. 

Pour contacter Edrowé Alofa:

Daniel A.

Lire le précédent

Togo/De l’huile à base de coco mise en valeur par Kudadzé Koku Eliké

Lire le suivant

Togo / Welcome Holidays pour une consommation responsable

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque jour, l'essentiel de l'actualité dans votre boîte mail.

MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT