fbpx

Togo/ Bestial , un artiste qui pèse lourd autant que ses mots !

De son nom de scène Bestial, le slameur est également un rappeur qui n’a plus besoin de publicité. Il suffit de l’écouter ou de le voir pour s’en convaincre.Lisez plutôt !

Bonjour l’artiste ! Pourquoi le nom Bestial comme nom d’artiste ?
A l’état civil, je réponds au nom ADJEVI-NEGLOKPE et aux prénoms Sewa Koffi. Sur la scène, j’ai choisi Bestial. Bestial est une métaphore qui exprime cette force qui protège les vertus et les valeurs ; représentant le canal entre le monde invisible et le monde visible.

Quel est votre genre d’art ?
Pour moi, l’art c’est la versification et je l’exprime à travers le rap et le slam.

Comment s’est fait votre parcours artistique ?
Début de l’aventure ; Collège Plateau(Lomé-Togo Ndlr), année 1995. Premier groupe de rap : « 2l’Arène » fondé en 1998. 2001, naissance du clan « Balles2Rimes », à la suite de l’alliage entre plusieurs groupes de rap y compris « 2l’Arène ». 2002, sortie du premier opus du groupe, intitulé « Dans les bacs ». 2003, participation de la famille de rappeurs à la compilation « Entre 2 mondes » produite par le Label HOPE ROW RECORDS. 2007, sortie de l’album de Balles2Rimes, titré « Mon combat ». 2009, sortie de l’album « Sur les traces de la paix ». Dans la même année, le groupe a participé à la compilation « Rock the mic vol 2 » réalisé par le Label ASRAFO RECORDS. J’ai eu l’opportunité de faire l’expérience de plusieurs scènes dans les centres culturels de mon pays et de la sous-région, avec mes frères d’armes de « Balles2Rimes ». Le 09 janvier 2018, mon album solo de 13 titres, « Reflet d’amazone » a vu le jour, sur Radio Lomé. Le 21 avril 2018, l’œuvre musicale a été dédicacée au public, à l’espace culturel « LEVEL SPACE ».

Quel est le titre phare de « Reflet d’amazone » et quel en-est le message véhiculé ?
Le titre principal de l’album « Reflet d’amazone » s’intitule « Hymne des amazones ». Il présente les qualités et les vertus de nos sœurs, de nos mères qui sont des déesses qui se battent nuit et jour, pour le bien-être de leurs progénitures, malgré les difficultés qu’elles rencontrent.

Où trouver votre album ?
L’album est disponible sur : www.bestialb2r.bandcamp.com

Dites-nous ce qui vous a poussé à faire carrière dans le slam et ce qui vous inspire .
En réalité, c’est la passion de la versification qui m’a poussé à faire du slam. Cet art m’a toujours été familier. Il me fait penser à mon ancêtre récitant des incantations.
En ce qui concerne ma source d’inspiration, je dirai que je tire mes vers de mes souvenirs, mes pensées, mes sentiments, de mon environnement, des actualités…

Outre le slam, quelles sont vos autres activités et passions ?
Je suis passionné de cinéma, de lecture,de  tout ce qui se rapporte à la culture (histoire, mythologie…)

Que représente le slam pour vous ?
Pour moi, le slam est un moyen de communication, un outil de sensibilisation des consciences.

Qu’est-ce qui fait la force de Bestial ?
La foi en un lendemain lumineux constitue la motivation et/ou la force de Bestial.

Y a-t-il des slameurs qui ont influencé votre parcours et votre style ? Si oui lesquels ?
J’ai eu à suivre un bon nombre de slameurs et de rappeurs. La liste serait kilométrique. Mais quand je clame, l’influence que je ressens, c’est celle de mes ancêtres.

Vos artistes préférés dans la sphère de l’art oral togolais et mondiale ?
Oxmo Puccino, Lino (ARSENIK), DMX, KRS ONE, TUPAC, Bella Bello, Myriam Makeba, Jo, Marvin Gaye …

Quelle fut votre meilleure collaboration ?
La collaboration avec Lyne (Diva du groupe ÉLINAM), sur le titre « Hoemavor » a été pour moi la meilleure.

Peut-on vivre du slam ? Comment vous en sortez-vous ?
Si on s’organise bien, on peut vivre de tout ; même du slam. Quant à moi, je suis bureaucrate en journée et artiste en soirée !

Des projets en cours ? Album ? Concerts ? Autre ?
Il y a plein de projets qui sont en train de mûrir ; compilations, album, festivals, concert.

Qu’auriez-vous fait comme métier si vous n’aviez pas été artiste slameur ?
Si je n’avais pas opté pour l’écriture, je serais sans doute peintre, sculpteur ou architecte…

Votre plat préféré ?
Du fufu à la sauce d’arachide à la viande du mouton ; c’est mon plat préféré ! miam miam !

Votre plus grand regret ?
Le décès de ma mère, a été mon plus grand regret.

Votre plus grand rêve ?
Mon plus grand rêve, c’est bâtir une grande institution renfermant école, hôpital, orphelinat et centre culturel…

En couple ou en quête de la reine de votre cœur ?
Je suis un cœur en quête de son âme sœur comme vous l’avez dit !

Quels conseils donneriez-vous à un jeune qui rêve d’une carrière dans le slam ?
À la personne qui souhaite faire du slam, je dirais d’être ouverte d’esprit, de laisser parler son cœur, d’apprendre à défendre les vertus, surtout de s’instruire.

Quels conseils à la jeunesse africaine en général et celle togolaise en particulier ?
La jeunesse doit avoir une vision afin de mettre en œuvre des plans qui lui permettrons d’arpenter un meilleur lendemain. Chaque jour que Dieu fait, la jeunesse devrait s’occuper à se rendre valeureuse et serviable pour l’humanité.

Votre citation préférée ?
« Qui sème une pensée, récolte une action ; qui sème une action, récolte une habitude ; qui sème une habitude, récolte une force de caractère ; qui sème une force de caractère, récolte une destinée…» ; Le moine qui vendit sa Ferrari de Robin SHARMA.

Un mot pour clôturer ?
Nous sommes à l’ère de l’éveil universel, restons objectifs, canalisés et remplis d’amour…

Merci Bestial pour ce moment privilégié avec nos lecteurs
Merci à vous !

Contacts de l’artiste Bestial
Facebook : https://www.facebook.com/fifion.ribana.1
Instagram : https://www.instagram.com/ribanabestial/

Propos recueillis par Essenam K²

Essenam K²

Journaliste Web Responsable du site

Lire le précédent

Trophée FIAZIKPÉ ; quand le Roi honore les autres Rois !

Lire le suivant

Togo/ African Lifestyle Show 3 : à la découverte du charme de la culture africaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque jour, l'essentiel de l'actualité dans votre boîte mail.

MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT