fbpx

Burkina Faso/ Le karatéka Israël Mano,champion du monde en arts martiaux vietnamiens

Le 3 juin, le burkinabé Israël Mano a décroché le titre de champion du monde de l’ensemble des arts martiaux traditionnels d’origine vietnamienne dans la catégorie 85 et 90 kg. C’était lors d’un tournoi qui s’est déroulé à Marseille en France. Le rêve de ce jeune burkinabé est d’écrire son nom dans les annales du MMA.

Bien ancré dans la pratique des arts de combats notamment, la Lutte Africaine, le Judo, la Boxe, la Boxe Thaïlandaise, le Jujitsu Brésilien, Israël Mano n’a pas eu de difficultés à impressionner le jury. Le jeune étudiant en Sociologie à l’Université de Ouagadougou Joseph ki-zerbo a déjà à son actif plusieurs titres.

Ces deux dernières années ont été marquées par la conquête des récompenses. En 2017, il s’est fort bien illustré en remportant la médaille d’or en lutte vietnamienne. Un an plus tard, il a été  vice-Champion au championnat mondial de Vovinam Viet Vo Dao à Bruxelles. Dans la discipline de la Lutte vietnamienne combat pieds-poings, il a obtenu la médaille de bronze. Au cours de la même Année, il a été Champion National de Boxe en poids lourd 91kg.  Il est également champion de la coupe graine de l’AS douane en lutte traditionnel à Ouagadougou et vice-champion à l’open de Karaté contact d’Abidjan en Côte d’Ivoire.

Au vue de son potentiel et pour une carrière brillante, il ambitionne intégrer le camp d’entrainement de MMA (Mixtes Martial Arts) aux USA, sans toutefois perdre de vue ses études supérieures. L’UFC (Ultimate Fighting Championship), la plus grande organisation d’arts martiaux mixtes au monde, reste également dans son viseur. Il compte devenir Champion du Monde de la catégorie Middleweight de L’UFC.

Le tournoi de Marseille qui vient le dévoiler, dans son organisation, prend en compte les différents facettes de combat qui se réfèrent aux types d’arts martiaux qui existent. Au passage des athlètes, un jury est mis en place pour évaluer leur prestation et designer par la suite le meilleur.

Folly K.

Lire le précédent

Togo/ Tchakondo Aboudoul-Kabirou entreprend dans la fabrication du jus de rônier

Lire le suivant

Mondial féminin 2019 / Le Nigeria se relance et fait danser l’Afrique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque jour, l'essentiel de l'actualité dans votre boîte mail.

MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT