Burkina Faso/ “The Mercy of the jungle”, Etalon d’Or du FESPACO 2019

0


La 26ème  édition du FESPACO  a fermé ses portes ce samedi  2 Mars à Ouagadougou après une semaine de démonstration des talents africains en matière d’art cinématographique. Cette cérémonie de clôture présidée conjointement par les présidents Roch Kaboré du Burkina, Ibrahim Boubacar Keïta du Mali et Paul Kagamé du Rwanda, a vu le sacre tant attendu de l’œuvre la plus méritante du festival.

Et l’Etalon d’or de Yennenga  cette année a été décerné à “The Mercy of the jungle” du réalisateur rwandais Joël Karekezi.

Ce film qui raconte la guerre et son absurdité, a ravi les cinéphiles et le jury du FESPACO , non seulement par le thème exploité, mais aussi par le contenu, émouvant et antimilitariste, ainsi que ses prouesses cinématographiques.

« Aujourd’hui, c’est un grand jour. C’est un film qu’on a fait dans des conditions difficiles. C’est un honneur pour nous. Gagner ce soir est un encouragement pour mon prochain qui va sortir très bientôt », a déclaré Joël Karekezi très ému.

Outre l’Etalon d’or , plusieurs autres prix ont été décernés notamment celui de l’Etalon d’argent qui récompense “Karma”, de l’Égyptien Khaled Youssef, et l’Etalon de bronze qui est accordé à “Fatwa”, du tunisien Mahmoud Ben Mahmoud.

Rappelons qu’un chèque d’une valeur de 100.000.000 FCFA a été accordé aux trois longs métrages fiction primés lors du festival.

Au total, « 434 séances de projections en huit jours dans neuf salles et 68 séances de projection dans les quartiers de la ville de Ouagadougou et communes environnantes ; et plus de 145 millions de FCFA distribués au titre du palmarès officiel et des prix spéciaux…» ; le festival aura été un franc succès selon Ardiouma Soma, délégué général du FESPACO.


Rendez-vous dans deux ans pour la 27ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou.

Voici la liste officielle des lauréats du FESPACO 2019 :

  • Prix des Ecoles africaines de cinéma :
  • Deuxième prix : « La maison de retraite » de Ismaël Césaire Kafando (ISISI-SE du Burkina Faso). Chèque de 1.000.000 FCA.
  • Premier prix : « Incompris » de Jaures Koukpemedji (ISMA du Bénin). Chèque de 2.000.000 FCFA.
  • Film d’animation :
  • Prix du jury : « Da tsysy da » de Tojo Niaina Rajaofera (Madagascar). Chèque de 1.000.000 FCFA
  • Deuxième prix film d’animation : « Un Kalabanda a mangé mes devoirs » de Raymond Malinga (Ouganda). Chèque de 2.000.000 FCFA.
  • Premier prix film d’animation : « Briska » de Nadia Rais (Tunisie). Chèque de 3.000.000 FCFA.
  • Séries TV africaine soutenue par Canal+ :
  • Deuxième prix : « Blog » de Melyou Akré Loba Diby (Côte d’Ivoire). Chèque de 1.000.000 FCFA.
  • Premier prix : « Petites histoires, grandes vérités » de Ambrose Cooke (Ghana). Chèque de 2.000.000 FCFA.
  • Documentaire court métrage :
  • Poulain de bronze : « Tata Milouda » de Nadja Harek (Algérie/France). Chèque de 2.000.000 FCFA.
  • Poulain d’argent : « Ainsi parlait Félix » de Nantenaina Lova (Madagascar). Chèque de 3.000.000 FCFA.
  • Poulain d’or : « Contre toute attente » de Chartity Resian Nampaso et Andréa Ianetta (Kenya/Italie). Chèque de 5.000.000 FCFA.
  • Documentaire long métrage :
  • Prix Robeson de la première œuvre documentaire de la diaspora : « Mon ami Fela » de Joel Zito Araujo (Brésil). Chèque de 2.000.000 FCFA.
  • Etalon de bronze : « Whispering truth to power » de Shameela Seedat (Afrique du Sud). Chèque de 3.000.000 FCFA.
  • Etalon d’argent : « Au temps où les arabes dansaient » de Jawad Rhalib (Maroc). Chèque de 5.000.000 FCFA.
  • Etalon d’or : « Le loup d’or de Balolé » de Aïcha Boro Leterrier (Burkina Faso). Chèque de 10.000.000 FCFA.
  • Fiction court métrage
  • Poulain de bronze : « Un air de Kora » de Angèle Diabang (Sénégal). Chèque de 2.000.000 FCFA.
  • Poulain d’argent : « Une place dans l’avion » de Khadidiatou Sow (Sénégal). Chèque de 3.000.000 FCFA.
  • Poulain d’or : « Black Mamba » de Armel Guellaty (Tunisie). Chèque de 5.000.000 FCFA.
  • Fiction long métrage :
  • Prix Oumarou Ganda : « Jusqu’à la fin des temps » de Yasmine Chouikh (Algérie). Chèque de 2.000.000 FCFA.
  • Meilleur montage : « Mabata bata » de Joan Luis Sol de Carvalho (Mozambique). Chèque de 1.000.000 FCFA.
  • Meilleur décor : « Desrances » de Apolline Traoré (Burkina Faso). Chèque de 1.000.000 FCFA.
  • Meilleure musique : « Sew the winter to my sky » de Jahmil Qubeka (Afrique du Sud). Chèque de 1.000.000 FCFA.
  • Meilleur son : « Karma » de Khaled Youssef (Egyspte). Chèque de 1.000.000 FCFA
  • Meilleure image : « Mabata bata » de Joan Luis Sol de Carvalho (Mozambique). Chèque de 1.000.000 FCFA.
  • Deuxième meilleur scenario : « Kétéké » de Peter Sedufia (Ghana). Chèque de 1.965.000 FCFA (3000 euro).
  • Premier meilleur scenario : « Regarde-moi » de Nejib Belkadhi (Tunisie). Chèque de 3.275.000 FCFA (5000 euro).
  • Prix de la meilleure interprétation féminine : Samantha Mugotsia dans « Rafiki » de Ranuri Kahiu (Kenya). Chèque de 1.000.000 FCFA.
  • Prix de la meilleure interprétation masculine : Marc Zinga dans « The mercy of the jungle » de Joel Karekezi (Rwanda). Chèque de 1.000.000 FCFA.
  • Fiction long métrage :
  • Etalon de bronze : « Fatwa » de Majmoud Ben Mahmoud (Tunisie). Chèque de 5.000.000 FCFA.
  • Etalon d’argent : « Karma » de Khaled Youssef (Egypte). Chèque de 10.000.000 FCFA.
  • Etalon d’or de Yennenga : « The mercy of the jungle » de Joel Karekezi (Rwanda). Chèque de 20.000.000 FCFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here