La Coupe d’Afrique des Nations de 2021 se jouera finalement au Cameroun. Cette information a été communiquée à l’issue de l’entretien entre le président de Confédération africaine du football (CAF) et le président de la Côte d’Ivoire, sur le report de la CAN Côte d’Ivoire 2021 à 2023.

Ce n’était pas vraiment prévisible du moment que la Côte d’Ivoire avait porté l’affaire de son retrait de la CAN auprès du Tribunal arbitral du sport (TAS). Il faut dire que le Cameroun aussi s’était vu retirer l’organisation de la CAN de cette année 2019 pour cause les informations d’infrastructures inachevés. Et c’est vrai qu’il fallait du temps pour finir ces chantiers qui peinaient à aboutir.

 « Nous avons pris une décision douloureuse de retirer l’organisation de la CAN 2019 au Cameroun. Mais vus les importants investissements déployés par l’Etat camerounais et par respect du président Paul Biya, nous avons mis en place un glissement des différentes dates », a déclaré le président de la CAF à la sortie de son entretien avec le président Alassane Dramane Ouattara. « Aujourd’hui, le président Ouattara a accepté que le Cameroun organise la CAN 2021 et la Côte d’Ivoire celle de 2023 », a-t-il ajouté.

Lire aussi: CAN 2019/ Egypte, hôte de la CAN au détriment de l’Afrique du Sud: Réactions et polémiques…

Cette acceptation de la part de la Côte d’Ivoire exige qu’elle retire le recours qu’elle avait déposé devant le Tribunal arbitral du Sport (TAS). Néanmoins Certains analystes estiment qu’elle aurait pu patienter, le temps de mener de vraies et franches négociations avec la CAF.

Notons que la CAF a toujours l’épée de Damoclès au-dessus de sa tête. Maintenant, elle va devoir faire face aux recours de l’Association des Clubs de football amateur du Cameroun (ACFAC) et celui des Comores. D’une part l’ACFAC contredit toujours le retrait de la CAN 2019 au Cameroun et d’autre part les Comores réclament la disqualification de son équipe dans les éliminatoires de la CAN 2019. Affaire à suivre donc…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here