fbpx

Cameroun: Les “Shawarmas” de Marius aux expositions Miss&Master start-up

Samedi, a eu lieu le concours Miss&Master start-up au Castel-hall de Douala. Une exposition de produits à vendre s’y est tenue. Des entreprises et de nombreux entrepreneurs y ont pris part. C’est le cas de Marius trésor, 32 ans, père de 2 enfants. Ce jeune entrepreneur exerce dans la vente des “shawarmas”. C’est un sandwich composé de pain libanais, de vinaigrette, de crudités, de Piment et de filets de viande de boeuf. Son prix: 1.000 cfa . Marius a pour lieux de travail habituel la cité- cicam.

Le beau gosse noir de 1,84m se lance dans la commercialisation de ce festin à l’âge de 17 ans. Ça fait exactement 15 ans. Après une formation en hôtellerie, il passe par plusieurs restaurants de la place. Mais lui, comme bon de camerounais, a opté pour l’auto-emploi.

Les expositions sont une aubaine pour le business des shawarmas de Marius

Il réalise un bénéfice qui varie de 25.000 à 30.000 cfa par jour. “Les débuts ont été très difficiles “, confie- t-il. Il ne fait pas que dans ce business. “Je fais aussi dans le service traiteur et dans la décoration interne des maisons , dit-Il. C’est grâce à l’ensemble de ces 3 activités qu’il parvient à aux besoins de famille. Jonas Yarro, président de camas-jeunes et lui, se sont connus à son quartier général sis à la cité-Cicam. Le jour de leur rencontre, Jonas déguste le shawarma de Marius et l’apprécie. Les 2 hommes s’échangent les contacts.

C’est donc grâce à cette rencontre qu’il expose ses shawarmas à la 1ére édition de miss&master start-up.


Franck Daniel Batassi

MyAfricaInfos

Lire le précédent

La 1ere édition du concours Miss & Master start-up a tenu ses promesses à Douala

Lire le suivant

Mode: Thebe Magugu, 26 ans, 1er Africain primé LVMH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque jour, l'essentiel de l'actualité dans votre boîte mail.

MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT