fbpx

CAN 2019/ Sénégal-Algérie pour l’acte final le 19 juillet

La 32e édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN Egypte 2019) connait depuis le 14 juillet, les noms de ses deux finalistes. Il s’agit du Sénégal, tombeur de la Tunisie (1-0) et de l’Algérie qui a, une fois de plus, brillé par son réalisme en battant le Nigéria (2-1). Les deux sélections disposent de cinq jours pour préparer de la meilleure des manières cette ultime confrontation.

L’Algérie entière doit une fière chandelle à Riya Mahrez, l’homme providentiel qui ouvre les portes de la finale aux Fennecs grâce à un coup franc décisif. Vint neuf ans après son titre de 1990, l’Algérie se retrouve encore en finale. Les Algériens ont entamé cette affiche avec beaucoup de détermination avec une bonne maitrise tactique du jeu remontant mieux le ballon vers l’avant.  Les Algériens se sont montrés menaçants à plusieurs reprises notamment aux 7e , 10e et 28e  minutes avec Riyad Mahrez, Sofiane Feghouli et Baghdad Bounedjah qui ne parviennent pas à trouver le bon pied. Les Super Eagles réagissent dans la foulée avec Alex Iwobi et Odion Ighalo mais sans trouver la faille. Le match bascule à la 40e minute avec le but contre son camp de William Paul Ekong suite à un centre du capitaine algérien, Riyad Mahrez.

C’est par ce but d’avance que les deux formations observent la pause. Il a fallu 23 mn aux Nigérians pour refaire le retard malgré la bonne maîtrise du jeu des Fennecs. A la 68e minute, suite à une offensive nigériane, une frappe est renvoyée par la défense algérienne de la main. Un penalty sera accordé au Nigeria avec l’apport de la VAR. La sentence a été exécutée par  Odion Ighalo (1-1). Mais à force de pousser les Algériens auront gain de cause dans les dernières minutes. Ils obtiennent un coup franc à l’entrée de la surface nigériane. Le capitaine Riyad Mahrez d’un pied gauche magistral, loge le cuir dans la lucarne droite du gardien Daniel Akpeyi qui ne peut que constater les dégâts (2-1).

Le Sénégal pour adversaire à la finale

L’Algérie obtient son ticket pour la finale où se dressera sur sa route le Sénégal, premier à valider son billet. Au cours d’un match où chaque équipe a raté un pénalty, les Lions de la Téranga se qualifient pour la deuxième finale de leur histoire en battant la Tunisie (1-0). Les Aigles de Carthage ne seront pas en finale, quinze ans après leur dernier titre. Au cours de ce duel les Lions ont montré un visage conquérant dès l’entame de la partie. Ils se sont procurés des occasions dont la meilleure était à la 25e mn. Sabaly bien servi réalise le geste parfait mais a malheureusement trouvé l’équerre. Aucun but ne sera enregistré au cours de la première partie. Le match va être totalement renversé lors de la seconde période. 

A la 73e minute, un penalty a été sifflé en faveur des Tunisiens après une faute de main de Kalidou Koulibaly dans la surface. Une chance que Sassi n’est pas parvenu à saisir.  Cinq minutes plus tard, c’est au tour des Lions de la Téranga d’obtenir un pénalty  et que Henri Saivet n’a pas réussi à transformer. Il fallait attendre la première partie des prolongations pour assister à l’ouverture du score. Sur un coup franc tiré par Henri Saivet, le goal tunisien repousse la balle qui retombe sur la tête de son défenseur Brom qui marque contre son camp. Ce but permet au Sénégal d’être présent pour la grande finale.

Historique des rencontres entre les finalistes

  • Finale : Sénégal – Algérie
  • 12.03.1990 à Alger (demi-finale) Algérie 2-1 Sénégal
  • 27.01.2015 à Malabo (phase de groupes) Sénégal 0-2 Algérie
  • 23.01.2017 à Franceville (phase de groupes) Sénégal 2-2 Algérie
  • 27.06.2019 à Cairo (phase de groupes) Sénégal 0-1 Algérie

Folly K.

Lire le précédent

Togo/ SiTu FoirExpo 2019 : Dick Latekoé explique le bienfondé de cet événement

Lire le suivant

Musique/ Diaspora: « Faut pas jouer », le 1er single de l’album « Dis l’heure 2 Afro Pop »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *