Dieu existe-il vraiment ? A-t-il créé ce monde ?

0

Dieu existe-il vraiment ? A-t-il créé ce monde ? Essai de déconstruction d’une affirmation sans preuve. 1ère partie, par FOTSING NZODJOU.

Dès ma prime enfance, je n’avais qu’une seule peur : celle de devenir sceptique à force de questionner les évènements et de rechercher des preuves. Cependant, je reste persuadé que penser le contraire de la « vérité » n’est pas synonyme de « mentir » mais plutôt vivre dans la certitude dite avec franchise et honnêteté. Beaucoup d’entre vous aimeraient savoir si je suis athée ou croyant. Interrogation légitime somme toute, à laquelle je m’empresserais de répondre.

Je peux vous dire que je ne suis aucun des deux; ne pas être croyant ne fait pas de vous systématiquement un athée car être qualifié d’athée c’est par rapport à « Dieu », à une croyance, donc à la religion de ceux qui ont forgé ce mot. Voilà pourquoi, au risque de me faire lyncher comme il est de coutume par ceux qui n’aiment point la réflexion libre, je vous expliquerai pourquoi j’ai le droit de penser que « Dieu » n’existe pas.

La langue est le plus grand outil de manipulation des peuples africains. Elle est au centre de la communication et même de la transmission de la réflexion, dans la mesure où les mots que nous trouvons pour exprimer notre pensée n’ont souvent de sens que dans cette langue utilisée. Par exemple lorsqu’on demande à un Bamendjou comme moi « Comment appelle-t-on Dieu dans ta langue ? », les personnes moins prudentes répondront que Dieu en Bamendjou c’est « SI’I ». Or un mot n’a de sens que dans son étymologie. Le mot « Dieu » vient du latin Deus, lui-même issu de la racine indo-européenne Dei qui signifie « Briller ».

Chez les Bamendjou, en langue Nguemb’a, « Si’i » désigne 03 choses : « la Terre, la Présence et la Transcendance ». En se basant rien que sur cette unique explication, un Bamendjou peut déjà dire que pour lui « Dieu » n’existe pas. Il dira plutôt avec force et conviction que « SI’I », cette énergie primordiale qui anime l’univers existe, non pas un individu assis quelque part qui parle aux uns et méprise les autres tout en attendant les morts et les vivants afin de les juger. Me demander alors de traduire « Dieu » dans ma langue, c’est une façon assez subtile de me faire subir la manipulation linguistique coloniale. Il en est de même quand on me demande comment dit-on « Bonjour » dans ma langue. Il serait alors plutôt logique de dire « Comment adresser ses salutations matinales en ta langue » car tout comme « Dieu », le mot « Bonjour » n’existe nullement dans ma langue. Il est plutôt dit « or ne nti’i’ah » pour dire « as-tu bien dormi ? ». Cependant le français dira « Bon-jour » !
Restons toutefois dans le cadre de Dieu et de la conception qu’en ont les pratiquants des religions dites révélées.

Selon la bible, Dieu est l’être le plus parfait et a créé l’homme à son image et à sa ressemblance (cf. Genèse 1.27). Ce qui dans la logique veut dire que l’homme représente Dieu dans sa totalité. Alors, si Dieu est parfait, pourquoi a-t-il créé des créatures, y compris les êtres humains, tellement imparfaites ? Par exemple, nous sommes tous vulnérables à de nombreuses maladies, nos os se cassent facilement et avec l’âge, nos corps et nos esprits s’émiettent. Les guerres et l’esclavage terrorisent les plus faibles et l’injustice gouverne le monde depuis le premier jour. Mises ensemble, ces preuves biologiques et sociales indiquent que Dieu n’existe pas ou qu’il ne nous a pas bien créé, dans ce cas il n’y a pas de raison de le vénérer. Aussi, si nous sommes à sa ressemblance alors que nous sommes totalement imparfaits, cela veut tout simplement dire que Dieu est imparfait comme l’homme qui lui ressemble. Entre l’auteur d’une œuvre et l’oeuvre, il y a toujours un rapport rigoureux, étroit, mathématique. Or l’Univers est une œuvre imparfaite, donc l’auteur de cette œuvre ne peut qu’être imparfait. À moins que ce ne soit pas Dieu l’auteur de l’Univers.

L’historiographie biblique nous indique que Dieu créa le monde il y’à peu près 6 000 ans. Or, les mêmes qui répètent ces inepties savent tous que le monde existe il y’a des milliards d’années. A moins que Dieu soit arrivé très tard dans l’histoire de l’humanité comme je le pense puisqu’il est une création de l’Homme. Si Dieu est un être physique ou spirituel et qu’il a créé le monde, nous sommes tous d’accord qu’il n’y a pas de création sans créateur, alors il serait logique de comprendre que si la créature est le résultat de la création par un créateur, alors il nous revient de trouver qui est le créateur du créateur qui devient lui aussi une créature dans ce sens ou le néant n’est capable d’aucune action. Si Dieu a tout créé, il serait aussi l’auteur de la création du Diable. Mais c’est quoi le Diable ? Le concept de « Diable » est d’abord un produit de l’imagination superstitieuse-chrétienne-islamique, qui est essentiellement un personnage pratique pour expliquer leur défaillance morale.

SI DIEU EXISTE ET A CREE LE MONDE, POUR QUEL BUT L’ A-T-IL FAIT ?

Un homme doté de raison se différencie de celui frappé de démence par la responsabilité des idées. Quand l’homme de raison agit, il est capable de connaitre les mobiles de son impulsion et les motifs qui ont déterminé son action. Même quand l’action est lourde de conséquence, l’homme de raison sait se replier sur lui-même afin de se livrer à un examen de conscience rigoureux, en traçant les évènements afin de comprendre les mécanismes qui l’ont poussé. De là, il peut changer l’ordre des choses à travers la réflexion. Il est conscient de ses actes et en assume les responsabilités.

Un homme sans raison est fou car il agit sans savoir pourquoi, et une fois son acte accompli, avec ou sans conséquence, il ne peut vous expliquer quoi que ce soit.
Ainsi la différence entre un sensé et un fou est que le premier explique ses actes, les raisons, le but, l’origine et la fin tandis que les actes d’un homme privé de raison ne s’expliquent pas, puisqu’il est incapable lui-même de discerner la cause et le but. Si Dieu a créé sans but, sans motif, il a agi à la façon d’un fou et la Création apparaît comme un acte de démence. Puisque dans la bible, le seul but de la création est de diviser les hommes en deux catégories à la fin de leur vie. Une première catégorie qui ira brûler dans un barbecue appelé enfer pour des actes qu’elle a causé durant une vie qu’elle n’a pas demandé à avoir, et une seconde catégorie qui ira vivre éternellement dans un paradis sans le droit de se libérer de là.

SI DIEU EXISTE DANS LA PERFECTION, POURQUOI NE PRATIQUE T-IL PAS LA JUSTICE ?

Je pense souvent que la justice divine viole les règles élémentaires de la justice. Nous sommes tous d’accord que la pratique de la justice consiste à respecter la règle unanime de l’équité. S’il y’a une échelle de mérite et de culpabilité, il doit y avoir une échelle de récompense et de châtiment. Sur ce principe, le magistrat juste est celui qui proportionnellement, va récompenser le mérite et châtier la culpabilité. Il doit tenir avec une rigueur mathématique entre l’acte et la sanction. Cette règle de justice est acceptée par tous. Alors pourquoi Dieu viole-t-il cette règle ? Les mêmes qui ont pratiqué l’esclavage sont vivants alors que les victimes subissent les effets sous le regard de Dieu. Les injustes continuent de parcourir la terre et se soignent dans des grands hôpitaux alors que les justes sont vulnérables et meurent faute de médicaments. En partant une fois de plus de ce constat, je ne pense pas que Dieu existe, et même s’il existe, il n’est pas celui que les religions nous présentent.

Dans tous les cas, Dieu n’a jamais parlé à qui que ce soit. Il ne se montre pas et ne prouve pas son existence, d’où le véritable problème basé sur la foi. « Les voies du seigneur sont insondables », formule miracle qui réfute et ôte catégoriquement toute réflexion rationnelle. Dieu ne doit rien prouver aux humains, il n’a rien à prouver, il est, un point c’est tout !

Et comme Dieu ne se manifeste pas, chacun peut lui faire dire n’importe quoi : pour les juifs Dieu en a fait le peuple élu, pour les chrétiens Dieu nous a créé à son image, pour les musulmans Dieu nous a créé pour qu’on l’adore, et pour les créationnistes Dieu aurait créé l’univers en 7 jours… De toute façon, chacun pense ce qu’il veut, car si une chose devrait caractériser Dieu, c’est bien le fait qu’il n’a de compte à rendre à personne. Dans le ballet de ceux qui croyaient mieux comprendre Dieu, il s’ensuivit de grands massacres, pour savoir qui avait le mieux interprété son message; ces massacres n’étaient basées sur aucune certitude, rien de tangible, ou plutôt l’opportunité pour certains d’acquérir puissance et pouvoir. Evidement Dieu laisse les hommes libres, libres pour les plus malins de faire massacrer les plus naïfs ! Et pour les plus crédules il y a aussi cette phrase « les premiers seront les derniers », et l’on remarquera que les premiers ne la remettent jamais en question, limite même ils préfèrent en profiter tout de suite, car ils savent qu’après… Le fait d’apprendre aux plus humbles de s’agenouiller devant un dieu leur permet ensuite d’accepter plus facilement de s’agenouiller devant un roi !

L’Afrique n’a pas besoin de religions pour se construire, elle a plutôt besoin des hommes qui pensent, des hommes de science, des ingénieurs et des entrepreneurs. Et nous sommes capables de faire de la jeunesse consciente des enjeux, un groupe d’entrepreneurs innovants. Chaque homme doit pratiquer la spiritualité de ses ancêtres et rester ancré dans sa culture et tradition pour toujours afin d’être en contact avec le Transcendant.

Par Fotsing Nzodjou

Bibliographie

– Sébastien Faure, ibertaire.pagespersoorange.fr
– Credo Mutwa, Indaba my Children P. 561
– Dawidi Uchiwa, article agora africaine, sans le diable pas de judaisme, pas de christianisme pas d’islamisme
– http://nautil.us/issue/ 24/error/top-10-design-flaws-in-the-human-body
– https://fr.wikihow.com

FOTSING NZODJOU, libre penseur, Ecrivain, entrepreneur, homme de culture et coordonnateur du CLUB AFRIQUE VISION.

Tel/WhatsApp : 00237 653291248

Email fotsingnzodjou@gmail.com.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here