Fin du mandat de Kabila: vers la coupure des réseaux sociaux ?

0

Le mandat constitutionnel du président Joseph Kabila arrive à terme ce lundi 19 décembre. A 72 h de cette date, les autorités congolaises ont demandé une restriction de l’accès aux réseaux sociaux.

Une note de l’Autorité de régulation des postes et des télécommunications (ARPTC) demande aux fournisseurs d’accès à Internet en RDC de restreindre l’accès aux réseaux sociaux à partir du 18 décembre 2016 dès 23h59. Les opérateurs ont cependant soulevé des difficultés d’une telle opération, au cours d’une réunion avec l’Autorité.

“Dans la mesure où le blocage partiel ne sera pas possible, il vous est demandé dès lors de bloquer tout accès intégral auxdits réseaux sociaux”; indique la note de l’ARPTC. Des réseaux concernés, l’on cite notamment WhatsApp, Facebook, Twitter, Skype et Google+. Toutefois les services SMS devraient continuer de fonctionner normalement.

Si l’ARPTC indique que cette demande rentre dans les mesures à prendre pour la sûreté de la nation congolaise, le ministre des Télécommunications, Thomas Luhaka a indiqué n’être pas informé.

Une chose est sûre, il ne s’agira pas de couper tout le réseau internet comme lors des émeutes de janvier 2015 mais seulement des réseaux sociaux.

Le président congolais qui doit plier pour de bon ses bagages de la présidence du fait que la Constitution ne lui autorise plus un nouveau mandat, compte se maintenir en vertu d’un arrêt de la Cour Constitutionnelle appuyé par l’accord. Cette décision est violemment critiquée et engendre des incidents dans le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here