From Kolkata, c’est le titre du deuxième album de Tita Nzebi qu’elle présentera le 6 avril 2019 au Café de la danse à Paris. La chanteuse gabonaise a composé certains titres présents sur cet album depuis plusieurs années à l’instar de Sôle Moyi a wèLa caravane passeDictature inavouée et Bayéndidéjà entendus sur scène ou via des vidéos en ligne.

C’est lors de sa première tournée en Inde, à Kolkata, que l’artiste a finalisé l’écriture des titres jusque-là inachevés et en a composé d’autres. En partant là-bas, Tita avait quelques idées pour un éventuel prochain album. A son retour, elle en avait une idée bien précise, d’où ce titre évocateur.

Tita Nzebi  y aborde des thèmes qui lui sont chers. 

  • La famille d’abord avec le titre Ba ngu (les mères) , un hommage à ce qu’elle qualifie de maternité plurielle. Pour de nombreux peuples en Afrique, la mère d’un enfant n’est pas uniquement celle qui lui donne la vie. Ses sœurs sont aussi ses mères, et même au-delà.
  • Le respect de la dignité humaine avec le titre L’ghôbe (le respect) dans lequel l’artiste reconnait la difficulté, voire l’impossibilité d’aimer tout le monde car nos cœurs ne sont pas assez grands pour cela, mais interpelle sur la nécessité de respecter les autres, même ceux qu’on n’aime pas.
  • Toujours en rapport avec le respect de la dignité humaine, elle dénonce la dictature au Gabon, son pays d’origine ainsi que le silence des “gens bien” à ce sujet dans Dictature inavouée, La caravane passe et Mindombe (les gardiens, les sentinelles).

Ses envies de partages et d’échange ont aussi été présentes tout au long de la réalisation de cet album. D’abord avec l’équipe de musiciens qui l’accompagne depuis 7 ans maintenant. La chanteuse a tenu à ce que cet album soit le leur. Ainsi, contrairement à Mbissi miti, son premier maxi single réalisé par le guitariste Congolais Sec Bidens ; contrairement à Métiani , son premier album réalisé par l’ingénieur du son Serge Guelon ; From Kolkata a été entièrement arrangé et réalisé par ses fidèles musiciens ((Serge Ananou le guitariste, Ivan Réchard le bassiste, Georges Dieme le batteur) et elle-même. En dehors du titre L’kwèle (le mariage) une collaboration entre Sec Bidens et Tita Nzebi, elle a également collaboré avec des artistes rencontrés en Inde : Titash Sen, Gobinda Das Bairagya, Sandip Bag sur les titres Baûl Song et From Kolkata.

Gobinda et Sandip seront d’ailleurs sur la scène du Café de la danse aux côtés de Tita Nzebi ce 6 avril 2019. Bien avant ce rendez-vous parisien, From Kolkata a été présenté en Inde le 16 et le 23 mars à Calcutta et le 20 mars au Holly Festival de Nimdih.

Vous pouvez suivre Tita Nzebi sur Facebook

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here