fbpx

Interview/Pikaluz :”C’est le Rap qui m’a choisi…”

En 2017 et 2018, Il a enchaîné respectivement les Awards de REVELATION et de Meilleur rappeur aux All Music Awards et aux Heroes Awards.  En 22 Mai 2019, l’artiste signe « Klimalor », son tout premier album de 22 titres et 2 Bonus. Il fait la Une du Show-biz Togolais depuis lors, et s’impose sur la scène musicale. Rappeur, Auteur, compositeur, interprète mais aussi réalisateur, nous avons l’honneur de découvrir dans cette interview, la vie d’artiste de Pikaluz.

Bonjour l’artiste ! Qui est Pikaluz ?
Je suis Adjakey Kodjo, rappeur Togolais.

Parlez-nous de votre parcours du Lycée avec le titre « Vie de ghetto » à Accra en passant par l’Université de Lomé.
C’est toute une histoire mais il est à noter que j’ai toujours eu confiance en moi et en mon talent artistique.


Qu’est-ce qui a motivé votre choix d’étudier la cinématographie ?
L’amour de tout ce qui est artistique.

Pourquoi avoir choisi le rap ?
C’est le Rap qui m’a choisi et je n’avais pas d’autres choix que de répondre à l’appel.

Aujourd’hui, au-delà de rap, vous êtes un réalisateur : parlez-nous de vos réalisations dans le cinéma.
Plusieurs mais beaucoup plus du côté du Ghana.

Quel regard portez-vous sur le cinéma togolais en termes de marché et d’opportunités pour les jeunes ?
J’encourage le frère Julio TEKO qui nous représente valablement et tous ceux qui œuvrent dans ce secteur malgré son état embryonnaire. Un effort est fait et avec beaucoup plus de financement le cinéma ira loin. Le talent est présent.

Vivez-vous de votre art ? sinon, lequel du rap ou du cinéma nourrit l’artiste Pikaluz ?
Je fais que de la musique et les affaires. Je ne me plains pas, je rends grâce à Dieu.

 « Klimator » : qu’est-ce qui vous a inspiré un tel titre pour votre premier album ?

J’ai voulu choisir ce titre pour encourager la jeunesse à être Fort et motivé. Imbattable !

Pourquoi ça vous a pris autant d’années (Plus de 10 ans) pour sortir finalement un album ?
J’étais comme vous l’avez dit Plus haut sous d’autres fronts à savoir la réalisation. Je me suis relancé dans la musique plus sérieusement il y a 3 ans.

On comprend pourquoi l’album comporte 24 titres. Parmi eux, le titre “Mou gba wo” parle de la méfiance envers les autres. Pourquoi ce message particulièrement ?
Tout simplement parce qu’il faut être vigilant dans la vie mais toujours avoir un coeur blanc, ne jamais vouloir le malheur de son prochain.

Vous avez un style particulier qui captive particulièrement l’attention des enfants. Est-ce à cause de votre style de rap libre ?

C’est Dieu. Savez vous Dieu aime l’innocence des enfants et les entendre me chanter est une fierté. Les textes ne sont pas si faciles à mémoriser.

Quel message vous tient à cœur à passer dans votre musique ?
Moi je chante les maux de la société. Ce que vivent mes frères et sœurs dans les ghettos parce sur je viens de là. Je chante aussi l’espoir et Dieu je suis très croyant.

Lire aussi: Togo/ Entre les mots et la musique, l’Arctiviste Elom 20ce s’engage à l’éveil des consciences !

Vous citez quasi régulièrement le Chef de l’Etat Togolais dans votre musique. Serait-il une source d’inspiration pour vous ?
Je l’ai cité une seule fois dans obéna et j’ai cité le gouvernement dans Adomézé. Je fais juste passer un message. Je suis la voix des sans voix.

Après « Klimator », quels sont les futurs horizons à explorer ?
Déjà nous avons rempli le palais grâce à vous et mes fans merci. Nous avons des séries de prestations et un autre concert VIP. Pour 2020 nous avons des surprises, suivez-moi sur mes comptes sociaux.

En juin dernier vous avez fait le plein du Palais des congrès de Lomé défiant les mauvaises langues qui prédisaient l’échec de ce concert. Quel a été votre secret pour attirer autant de monde ?
Dieu !!! Je suis aussi vrai !!! Merci aux fans.

Sur les réseaux sociaux, difficile de faire unanimité. Certains estiment que vous êtes un “malparleur”. Que leur répondez-vous ?
C’est leur avis. On ne peut pas plaire à tout le monde.


Des concerts en vue ?
Plein on a un agenda chargé.

Quelle est votre formule pour tonifier la musique togolaise ? et le cinéma togolais ?
Le cinéma j’y suis plus vraiment. La musique il faut s’organiser et arrêté de torpiller et être hypocrite.

Un message aux fans ?

Vous êtes les meilleurs !!!! Merci à vous !
Rdv le 14 Septembre. Abonnez-vous à mes comptes sociaux.

Essenam K²

Journaliste Web Responsable du site

Lire le précédent

Football/TIAFOOT pour la promotion du football à la base.

Lire le suivant

Diaspora/ Festival Sam’Africa: Voyage à travers la culture et les arts de l’Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque jour, l'essentiel de l'actualité dans votre boîte mail.

MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT