fbpx

Togo/ Joël Amah Ajavon au coeur de l’art et de la culture

Né le 08 novembre 1985 à Lomé (Togo), Joël Amah Ajavon est un amoureux de l’art et de la culture. Il fera ses études primaires et secondaires à l’école Kouvahey puis à l’Université de Lomé.

Titulaire d’un DEA en Sémiologie théâtrale, Joël Amah AJAVON est auteur, comédien, metteur en scène et doctorant en Arts et Culture à l’Ires-Rdec. Il a été formé en interprétation dramatique à l’école du Studio Théâtre d’Art de Lomé. Il est lauréat des Scènes du Théâtre Francophone d’Afrique Centrale 2010 avec sa pièce Ma rivale, la mitraille.

Il a participé aux chantiers d’écriture organisés par Escale des Ecritures et la Comédie de St Etienne en 2008 et en 2009 sous la direction de Slimane Benaïssa puis en 2013 au chantier d’écriture théâtrale Contextheatral au Cameroun sous la direction de Ronan Chéneau. Il a par ailleurs participé à la Résidence- Escale organisée par l’association Escale des Ecritures en 2012 au Village Culturel Adokpo à Assahoun au Togo et à La Résidence L’Univers des Mots à Conakry en 2014.

Il collabore depuis 2008 avec la performeuse, comédienne et plasticienne allemande Anne Tismer et écrit pour la performance : La fiancée-2008- Institut Goethe de Lomé ; Lomé en couleurs 2011 -l’institut Goethe de Lomé -Paris -Bruxelles; (Festival No Limits) Berlin – Le paradis discret du mille-pattes (Institut Goethe de Lomé- Festival Message to man, St Petersburg 2012).

Ses écrits portent essentiellement sur le théâtre. Il a publié aux Editions Universitaires Européennes en 2012, un essai : Etude de la structure dramatique de Catharsis de Gustave Akakpo. En 2013, aux Editions Awoudy, il a fait paraître dans la Collection Escale, un recueil personnel de quatre textes de théâtre Ma rivale, la mitraille, Juste savoir…, Le gain du trépas, La rue des lauriers puis Miel et fiel dans Balade Théâtrale 1 puis Simagrées dans Balade théâtrale 2. Il est l’auteur d’une dizaine de pièces qui sont jouées et lues en Afrique et en Europe. Ses textes Ma rivale, la mitraille ; Camp sud et La rue des lauriers ont été traduits en allemand par Regina Bouchehri.

Il a mis en scène John et Joe d’Agotda Kristof, Epilogue d’une trottoire d’Alain Kamal Martial, Sodome ma douce de Laurent Gaudé, La république des slips d’Ayayi Apédo-Amah/ Charles Manian et Une pseudo-vie familiale et Deux crocodiles sur le fleuve… (Textes qu’il a lui-même écrits).

Il est l’actuel secrétaire du réseau d’auteurs Escale des Ecritures. Occupant le poste de Chargé de Recherche d’Arterial Network –Togo, il est également le directeur artistique de la Compagnie Artistique Carrefour et du Festival International de Théâtre de Maison (FITMA). Il assume par ailleurs le rôle d’administrateur de La Maison des Artistes et du Studio Théâtre d’Art de Lomé.

Nouroudine Akinocho

Lire le précédent

Le Tchiebou djeun

Lire le suivant

“Doyen” par-ci, “doyen” par-là!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque jour, l'essentiel de l'actualité dans votre boîte mail.

MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT