fbpx

Kemi Seba interdit de séjour au Togo, un coup dans l’aile de La tournée “L’AFRIQUE LIBRE OU LA MORT”

Nous vous annoncions dans l’une de nos récentes publications, la venue imminente de l’activiste panafricaniste et opposant farouche du franc Cfa, Kemi Seba, ceci dans le cadre d’une tournée internationale dénommée “L’Afrique Libre ou la Mort”. Cette tournée qui avait pour objectif de conscientiser la jeunesse africaine sur des réalités dont elle n’a pas connaissance, mais surtout et avant tout une plateforme pour dénoncer la FRANCE-AFRIQUE et ses dessous, s’est vue ankylosée; l’orateur principal ayant été purement et simplement interdit de séjour par les autorités du Togo.

“Frère, on ma interdit au motif que je suis une personne dangereuse pour l’ordre public. Ils viennent de me renvoyer au Benin. Ils ont peur de l’influence de mon discours auprès de la jeunesse togolaise. Ils disent que je crée des problèmes à tous les présidents en Afrique”, dixit l’intéressé contacté par un membre du MAET.

Pour avoir confirmation nous l’avons recontacté  par nos sources, et il nous relate son périple à la frontière Benin-Togo. Il a, dit il, été interpelé coté Togo, par le chef de la police qui lui dit je cite : “ Vous êtes une personne qui crée des troubles à la République, vous n’êtes pas autorisé à fouler le territoire togolais…”; puis il a été raccompagné illico presto à la frontière côté béninois.

Rappelons que c’est en collaboration avec le MAET que cette initiative avait été prise. Nous avons joint l’activiste Eric Mc , un des pères fondateurs et membre actif du MAET , qui nous a déclaré que “Le bureau prendra ses dispositions et produira un communiqué” à propos des derniers événements.

Une déception totale pour tous ses fans et partisans d’une Afrique Libre du joug colonial et une triste nouvelle pour le MAET et par là, la jeunesse togolaise,  privée d’informations qui assurément, lui auraient ouverts les yeux sur beaucoup d’incongruités et de non dits sur les méandres de la FRANCE-AFRIQUE.

En somme , la tournée “L’AFRIQUE LIBRE OU LA MORT” ne se tiendra pas de sitôt à Lomé.

 

Wallis D.

Rédacteur en Chef Adjoint du site

Lire le précédent

Avec « On Sait Ça », X.O.P. Le Belliciste crie la douleur des peuples africains

Lire le suivant

Madie Foltek, a Togolese screenwriter who has a lot to offer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque jour, l'essentiel de l'actualité dans votre boîte mail.

MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT