La Zambie qui va instaurer une taxe sur les appels téléphoniques passés via internet, bonne ou mauvaise idée ?

0

Selon une étude locale réalisée par l’Autorité des technologies de la communication, la ZICTA, 80% des Zambiens préfèrent passer via internet pour appeler au lieu d’utiliser les moyens traditionnels de réseaux de téléphonies. Appels Skype, whatsapp, Messenger telegram, google call etc…, sont ainsi l’échappatoire face à un coup élevé des appels classiques. Mais le gouvernement n’entend pas laisser cela perdurer et a prévu depuis peu, introduire une taxe sur ces appels.

En effet cette décision , selon les autorités, vise à protéger les entreprises de télécommunication classiques en leur permettant de renflouer leur caisse et par conséquent celle de l’état. Cette taxe devrait rapporter près de 22 millions de dollars à l’état.

Cependant, ce projet qui deviendra effectif dans les jours à venir n’est déjà pas bien reçu par la population et ce à juste titre puisque 3 centimes d’euros (195 francs Cfa environs) de taxe à payer par jour ne passeront sûrement pas inaperçus dans la bourse du citoyen lambda qui peine déjà à joindre les deux bouts.

De nombreux militants de la société civile zambienne considèrent d’ailleurs cette décision comme une restriction de la liberté.

Tout cela nous amène à nous poser ces questions que voici :

  • Est-ce une solution comme le disent les autorités ou juste un palliatif ?
  • Cette loi ne va-t-elle pas à l’encontre de  la liberté d’expression comme le clament certains militants de la société civile?
  • Cela ne risque-t-elle pas de créer plutôt un nouveau gouffre financier dans plusieurs domaines et par conséquent dans l’escarcelle du citoyen consommateur?
  • La taxe ne fera-t-elle pas du tort à l’économie même du pays plutôt que de la relever ?
  • Et si cela arrivait chez vous, que feriez-vous? 

En tant qu’africain,on se doit de se poser ces questions et d’y réfléchir car il en va de l’évolution du continent.

Après tout, nul n’est sans savoir qu’en ce 21ème  siècle, rien ne marche sans l’apport de près ou de loin de la technologie et d’internet dans le cas précis. Que ce soit dans le domaine de la communication, de la télécommunication, de l’économie et des finances, de l’éducation, de la santé, de l’agriculture,et de bien d’autres domaines d’activité, internet a une place de choix dans toutes ces activités et s’imbrique qu’on le veuille ou non dans la vie de chacun.

Toutes ces questions auxquelles chers lecteurs  nous vous invitons à donner vos avis en commentaire, pourraient servir de socle pour les décideurs dans d’autres pays qui voudraient suivre l’exemple de la Zambie.

Rappelons que l’Ouganda est le premier pays au monde à taxer les réseaux sociaux et ce depuis juillet 2018. Un autre pays à avoir voulu soumettre sa population à cette loi peu orthodoxe est le Benin qui, il y a quelques semaines, a suivi la Zambie en votant la loi sur la taxation d’internet et en l’appliquant du même coup. Mais, forte a été la détermination des acteurs de la société civile et de cette jeune génération qui n’a pas hésité à crier son mécontentement sur les réseaux sociaux pour que soient rétablis les prix à travers le hashtag « Touche pas à mes Mo ».

N’hésitez pas à nous donner vos avis en commentaire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here