L’Afrique quitte la coupe du monde.

0

À l’issue de la troisième journée des matchs de poule, pas une seule équipe africaine n’a pu se faire une place au second tour. Déception, frustration résument les sentiments des populations sur le continent , réactions tout à fait  justifiées car la dernière fois que l’Afrique n’a pas été représentée aux huitièmes de finale d’une coupe du monde remonte à 1982.

Cruelle, l’élimination du Sénégal.

” Le football est parfois magnifique, parfois cruel et même injuste mais la réalité de ce sport doit être acceptée. Je suis et reste un lion du Sénégal Tweet de Habib Beye (Ex International Sénégalais)

Si l’Égypte, le Maroc et la Tunisie n’avaient que l’honneur à sauver à leur troisième sortie faute de deux défaites consécutives, le Nigeria et Le Sénégal en revanche étaient toujours bien en lice pour une progression au tour suivant. En effet, ils avaient leur destin en mains.

Les lions de la Teranga négocient une bonne première période contre la Colombie, contiennent bien leur adversaire mais finissent par céder en seconde période et ne parviennent pas à égaliser. Conséquence, Le Sénégal se retrouve tête à tête avec le Japon (4 points chacun et même différence de but) et devient troisième suite à l’application de la règle du fair play.(Le Sénégal a écopé un total de 6 cartons jaunes contre 4 pour le Japon.)

Le Nigeria tenu en échec par l’Argentine de Léo Messi.

Les super Eagles ont eu la réaction parfaite à leur première défaite en battant l’Islande à leur seconde sortie. C’était donc l’état d’esprit parfait avant le troisième match face à l’Argentine dont une issue victorieuse était la seule condition pour être qualifiés.

Mais Lionel Messi et ses coéquipiers se sont donnés les moyens de venir à bout encore une fois de leur adversaire régulier en coupe du monde.

Quant aux maghrébins l’élimination était connue déjà après la deuxième journée.

Si Essam El-Hadary quitte ce tournoi avec le record du joueur le plus âgé à avoir disputé une coupe du monde, ses coéquipiers y compris Mohamed Salah voudront effacer de leur esprit cette expérience de la coupe du monde le plus tôt possible.Les pharaons quittent le sol russe avec zéro point alors que l’on s’attendait à ce qu’ils exhibent une prestation pharaonique dans un groupe plutôt équilibré.

La Tunisie bien qu’éliminée a pu enregistrer sa première victoire en phase finale de la coupe du monde en 40 ans, une raison pour les aigles de cartage d’atterrir à Tunis avec un sourire sur les lèvres.

Les lions de l’atlas suite à leur désillusion face à l’Iran et une défaite évitable à l’image d’un jeu expressif démontré contre le Portugal ont quand même tenu en échec l’Espagne.Hervé Renard et ses hommes rentrent donc avec un point dans le sac.

Ce bilan mitigé devrait amener le continent à remettre en cause ses méthodes de pratique et de gestion du football en vue d’une meilleure représentation à la prochaine coupe du monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here