fbpx

Le Grand Prix KÉKÉLI de la JMCA, une oeuvre de l’ONG RAPEC

Afin de mettre le projecteur sur celles et ceux qui militent pour créer des passerelles entre nos peuples, le RAPEC et le Comité de Mobilisation pour la JMCA ont proposé la mise en place du Grand Prix d’Honneur et du Mérite décerné le 24 janvier de chaque année, baptisé «Grand Prix Kékéli » .

Le 28 juin 2018 à la Cité de la Culture de Tunis (Tunisie) l’ONG RAPEC a présenté, Son Grand Prix de la JMCA, Prix honorifique dénommé : Prix KĖKĖLI (ce que signifie Lumière dans la langue Ėwé parlée au Togo, Bénin où encore au Ghana). Cette distinction initiée par l’ONG RAPEC veut récompenser, celles et ceux qui luttent contre l’injustice, et ceux dont l’altruisme et la solidarité sont au cœur de leurs préoccupations. Et surtout ceux qui militent pour le vivre ensemble et la paix entre nos peuples.

  • Le  Grand Prix d’Honneur est décerné à une personnalité qui milite pour la mise en œuvre du vivre ensemble et de la paix entre les peuples.
  • Le Grand Prix du Mérite: décerné à une personnalité pour son engagement en faveur de l’entrepreneuriat culturel, à un Chef Traditionnel, Journaliste Culturel ou encore à la Meilleure Agence de Communication Culturelle.

Une campagne est lancée auprès des membres, les sympathisants de RAPEC, du Comité de Mobilisation de la JMCA et leurs partenaires, pour proposer les lauréats du grand prix d’honneur.

Les conditions de candidatures pour le grand prix de mérite de la JMCA :

Affiche prix d’honneur

Tout le monde peut être candidat. La demande peut se faire en son nom propre, au nom d’un groupe ou encore au nom d’une institution publique, ou privée. Les Associations, les ONG peuvent aussi présenter leurs candidatures. Le lauréat est désigné par les membres du Commissariat Général du prix.

● Chaque demande doit être accompagnée d’un CV.

● Le dépôt du dossier de proposition entraîne l’acceptation pleine et entière du règlement.

● Toute proposition qui parviendra après les délais fixés sera rejetée.

Pourquoi   “Kékéli”?

En effet le prix Kékéli vise à célébrer l’Afrique, berceau de l’humanité et promouvoir nos Us et et coutumes, nos valeurs et traditions à travers la JMCA, Journée Mondiale de la Culture Africaine. A ce titre l’ONG RAPEC et ses partenaires ont proposé, à l’issu dudit Congrès, de consacrer le 24 janvier, chaque année comme date symbolique pour célébrer la JMCA. En choisissant cette date, le RAPEC veut rendre hommage à l’Union Africaine, qui a adopté le 24 janvier 2006 la Charte de la Renaissance Culturelle Africaine.

La JMCA est une idée du fondateur d’ONG RAPEC, proposée lors du 1er Congrès panafricain organisé par le RAPEC en collaboration avec l’UNESCO retenue comme l’une des plus fortes recommandations dudit Congrès.

Depuis plusieurs années, le RAPEC est à la recherche de voies et de moyens destinés à saluer et à récompenser celles et ceux qui militent pour le vivre ensemble et la paix entre nos peuples. Notre expérience nous rappelle qu’aucun facteur de développement ne peut être une réalité sans la conjugaison de ces deux éléments. En effet, la transversalité de la culture peut se révéler être un élément fondamental, décisif dans la prévention et la résolution des conflits. Ce qui amène le RAPEC, à bien réfléchir aux thématiques qu’il aborde à chacun de ses débats, afin de porter une attention particulière sur les différentes problématiques de nos sociétés.

À ce propos l’ONG RAPEC et le Comité de Mobilisation de la JMCA, lancent cet appel à faire de l’Afrique qui fut le premier continent habité par l’homme un lieu d’échange, de partage et de rassemblement. Et ceci ne peut se faire qu’à l’aune des différentes cultures qui le composent.

Quelles seront donc les missions des lauréats?

  • Soutenir celles et ceux qui se battent pour relever les principaux défis auxquels l’humanité est aujourd’hui confrontée.
  • Encourager nos dirigeants à œuvrer dans la voie de la légalité, de la justice et de la paix pour favoriser le vivre ensemble
  • Aider notre jeunesse à prendre plus de responsabilités, en développant l’entrepreneuriat et l’emploi avec en ligne de mire la préservation dès aujourd’hui de notre environnement
  • Militer en faveur des valeurs humaines qui sont à la base d’une culture de la paix à travers la recherche de moyens pratiques permettant de construire des relations pacifiques entre les états.

Le Grand Prix Kékéli est décerné annuellement, les lauréats sont annoncés officiellement chaque 24 janvier, par le Président du RAPEC ou du Comité de Mobilisation de la JMCA. Il est remis courant de l’année dans une cérémonie dédiée à cette occasion ou encore dans une manifestation spécifique.

Edith DAK

Lire le précédent

Sculpture à l’international: il faut compter avec le Togo

Lire le suivant

L’ONG RAPEC: Un Réseau africain de promoteurs et entrepreneurs culturels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque jour, l'essentiel de l'actualité dans votre boîte mail.

MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT