10 journalistes et 10 techniciens, c’est le nombre de personnes qui avaient été sélectionnées pour suivre ce stage à Abidjan, stage au terme duquel deux lauréats se sont vus distinguer.

En effet la 5ème édition du concours dénommé «Bourse Ghislaine Dupont et Claude Verlon» a connu son apothéose ce 02 Novembre 2018 après deux semaines de stage et d’ateliers des participants.

La journaliste radio Taby Badjo Marina Djava de la radio « La Voix des lacs à Yamoussoukro » est la lauréate du côté des journalistes. Le jury l’a primée pour son reportage sur l’absence de dialogue dans l’éducation traditionnelle en Côte et surtout pour avoir abordé avec lucidité une réalité sociale ivoirienne mais aussi pour la force et la richesse des témoignages qu’elle a recueillis pour son reportage.

Du côté des techniciens, la Bourse a été octroyée à Aman Baptiste Ado, technicien réalisateur à l’ISTC FM, une radio à Abidjan qui appartient à l’Institut des sciences et Techniques de la Communication. Il a été quant à lui primé pour la pertinence des ambiances et le rythme donné par son travail de réalisation à un reportage sur les cours communes dans la capitale ivoirienne.

Les deux bénéficiaires recevront en février prochain à Paris une formation à la radio RFI ainsi qu’au sein de deux établissements partenaires de la Bourse que sont Sciences Po pour Taby Badjo Marina Djava et Institut national de l’audiovisuel, INA pour Aman Baptiste Ado.

Institutionnalisé en 2014 à l’occasion d’une cérémonie organisée par France Médias Monde en hommage à Ghislaine Dupont et Claude Verlon, deux journalistes français assassinés à Kidal dans le Nord du Mali et à Jean Hélène, correspondant de RFI en Côte d’Ivoire qui fût assassiné le 21 octobre 2003,  cette Bourse (qui porte le nom des deux premiers) est un clin d’œil à ces journalistes disparus trop tôt et aussi une occasion de former les hommes et femmes de média d’Afrique au journalisme professionnel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here