fbpx

L’ONG RAPEC: Un Réseau africain de promoteurs et entrepreneurs culturels

John Ayité Dossavi,Président et fondateur de l’ONG Internationale RAPEC

Créé le 19 novembre 2007 à Ouagadougou au Burkina-Faso,  le réseau africain des promoteurs et entrepreneurs culturels, est une ONG de développement dont l’approche consiste au demeurant, à fédérer les forces, énergies et compétences pour faire des arts et de la culture, de véritables leviers pour le développement durable de l’Afrique.

Le RAPEC considère que la culture est un vecteur de cohésion sociale, de paix, de partage et de rapprochement entre les peuples. Sa démarche est de contribuer à réduire la pauvreté, l’exclusion, mieux, le sous-développement dans lesquels sont ancrés les acteurs et entrepreneurs culturels africains. Pour cela, l’ONG propose aux États africains de tirer profit de l’immense potentiel que recèlent leur culture et leurs arts.

Dans le cadre de ses activités, le RAPEC a organisé des forums et mobilisés les professionnels des milieux culturels :

  • 1er forum, en décembre 2008 au siège de l’UNESCO à Paris,
  • 2e forum, en avril 2009 à Cotonou au Bénin,
  • 3e forum, en décembre 2009 à Marrakech au Maroc.

Le 1er congrès panafricain sur « La culture, levier du développement en Afrique »  organisé par  le  RAPEC  en collaboration avec l’UNESCO, s’est tenu à Lomé au Togo en novembre 2011 et soutenu par le Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), le Gouvernement du Togo, Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLUA), Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et bien d’autres institutions internationales. Lors dudit Congrès, un certain nombre de recommandations ont été proposées . Parmi elles, le choix du 24 janvier comme date symbolique pour célébrer l’afrique, le berceau de l’humanité à travers la JMCA – Journée Mondiale de la Culture Africaine. Cette date est  désormais inscrite dans le calendrier des célébrations. L’année suivante, le RAPEC lance les premiers Trophées des entrepreneurs culturels d’Afrique.

Ce réseau a été déclaré en France le 07 juin 2008 en intitulé : RAPEC- Europe et fut Créé au Togo le 1er octobre 2010. Il est reconnu comme une ONG de développement par l’État togolais depuis  29 juillet 2012.

John Ayité Dossavi étant  le président du RAPEC, son objectif est d’offrir une plateforme de choix, en relayant, notamment, toutes les initiatives à forte valeur ajoutée et de présenter sous un prisme positif, les opportunités de l’insertion du Continent, pour un développement durable.

Soucieux de la préservation de notre humanité, il crée le 22 mars 2019,  « le Pôle RAPEC Environnement » à l’occasion de sa dernière Assemblée Générale.  Son rôle principal est de militer pour « la Culture d’un environnement sain ». Cette plateforme encourage et soutient toutes les bonnes volontés qui souhaitent œuvrer contre le réchauffement climatique, la pollution de l’air, de l’eau, des sols et la raréfaction des ressources.                                                                                 

Edith DAK

Lire le précédent

Le Grand Prix KÉKÉLI de la JMCA, une oeuvre de l’ONG RAPEC

Lire le suivant

Togo/Développement local et participatif: Ganavé, retrouve une lueur d’espoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque jour, l'essentiel de l'actualité dans votre boîte mail.

MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT