fbpx

Mali/ Koumantou, la commune de l’autosuffisance et du plein-emploi

Koumantou est une commune logée au sud du Mali, à environ 250 kilomètres de Bamako la capitale. Cette commune qui regroupe plus de 35 villages connaît l’autosuffisance alimentaire et le plein-emploi grâce à l’agriculture.

 

Selon Zan Koné, le maire de la commune, “80% de la population vit de l’agriculture, 8% de l’élevage et le reste, ce sont des commerçants. Il y a même d’autres activités. On n’a pas de chômage”. “On a atteint l’autosuffisance alimentaire. On a notre banque de céréales. On n’achète rien. Les gens ont à manger”, a-t-il expliqué. Ayant atteint l’autosuffisance, la commune exporte le surplus de la production agricole. “Chaque mercredi, il y a des tonnes de céréales qui quittent Koumatou pour aller vers Sikasso ou dans les villes. Avant, c’était le contraire”, a expliqué le maire.

Voilà, ce qui fait l’attraction de la commune de Koumantou. Avec ce potentiel, les jeunes des villages de cette localité n’ont plus besoin d’aller vers les autres villes ou même la capitale, en quête de travail. Et d’ailleurs, c’est le mouvement inverse qui est observé à Koumantou.

Pour Djelika qui vient souvent travailler dans la commune, ce qu’elle reçoit comme salaire à la fin du mois représente presque le double de ce qu’elle pourrait gagner dans la capitale. “Quand je viens ici, je sais que je vais avoir du travail”, a-t-elle témoigné.

Bakary Togola, président des chambres d’agriculture du Mali, est propriétaire de la majorité des terres cultivables dans la région. “Parfois, j’emploie jusqu’à 500 personnes. Je les paie et j’en suis très fier”, a-t-il affirmé. Cependant, il entend motiver d’autres personnes à progresser dans le domaine de l’agriculture. “Mon père m’a poussé dans le secteur agricole que j’ai tout de suite aimé. Aujourd’hui, je veux conduire d’autres personnes sur cette voie pour qu’elles jouent mon rôle demain”, a déclaré M. Togola.

Avec le pourcentage de terre cultivable disponible dans les pays africains, l’Afrique ne devrait pas avoir du souci à se faire en ce qui concerne l’autosuffisance alimentaire. Où se trouve le problème selon vous?

Nouroudine Akinocho

Lire le précédent

Cameroun/ Rigobert Song n’est plus dans le coma!

Lire le suivant

Maroc/ Déclaration de Marrakech sur l’agriculture africaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *