fbpx

Maroc: Marrakech Désignée capitale africaine de la culture 2020

Surnommée « la ville rouge » en arabe  et  “iɣṛem azegg”  en bèrbère c’est à dire  « ville ocre » en référence à la couleur rouge d’une grande partie de ses immeubles et ses maisons, Marrakech, la troisième plus grande ville du Maroc après Cassanblaca et Rabat obtient désormais le titre de “première  capitale africaine de la culture 2020″.

Depuis plusieurs années, la ville de  Marrakech connaît une évolution exponentielle. Aujourd’hui elle possède une impressionnante infrastructure touristique, hôtelière, événementielle, culturelle et sportive.

Culture et traditions Marrakech
Culture et traditions Marrakech

Véritable carrefour de rencontres, cette ville ocre qui ne cesse de se développer en terme de musées, de galeries, de jardins, de restaurants et écoles en tout genre notamment des écoles d’art,  remporte désormais le prix de la première Capitale Africaine de la Culture 2020.

Cette annonce fût faite avec félicité par Mohamed Larbi Belcaid, maire de Marrakech, il y a quelques semaines dans ses mots qui expliquaient  le fait qu’en 2020, le Marrakech, la ville millénaire inscrite doublement au patrimoine universel, d’abord à travers sa médina depuis 1985 mais aussi la place Jamaa el Fna en tant que patrimoine immatériel en 2001, portera les couleurs de la culture africaine.

Marrakech

Pour ainsi dire, la capitale Africaine de la culture est une ville désignée pour une période d’une année civile durant laquelle un programme de manifestations culturelles est organisé : visites, tours, spectacles, show… De quoi satisfaire les habitants du Maroc mais aussi les nombreux touristes qui prendront destination cette année sur le Marrakech !

Ceci étant, ce nouveau cycle verra chaque trois ans une nouvelle ville du continent mise à l’honneur en tant que vitrine de la culture africaine.

les organisateurs de ce projet  se sont attelés à concocter une programmation haute en couleur, qui démarrera le 31 janvier 2020, date de la commémoration du discours royal de 2016 marquant le retour du Maroc au sein de l’Union africaine. Ce sera l’occasion d’une grande cérémonie populaire d’ouverture, sous le signe de l’accueil de l’Afrique et du Monde, mêlant artistes africains et marocains dans un spectacle de rue époustouflant.

Les promoteurs annoncent vouloir faire de cette année de festivités, l’occasion de fédérer les grands événements culturels marquants de Marrakech et de sa région, en lien avec de grands événements africains. Ainsi, toutes les disciplines artistiques y trouveront leur place et plusieurs productions inédites seront également au programme.

Ce sera une initiative excellente pour l’emploi local, fédérant et valorisant les expertises, les savoir-faire et les compétences de tout le pays !

Ainsi pour Adama Traoré, président du comité Capitales Africaines de la Culture, la ville étant cosmpolite, elle est le lieu où s’ébauche la civilité. Cette célébration des villes africaines parmi les promoteurs de la diversité culturelle, est un facteur d’émergence d’un monde de paix et de concorde; un projet qui a pour but : apprentissages, transmissions et créativité de la ville et dans la ville.

 Marrakech
Marrakech

2020 est la première fois qu’on parle des Capitales Africaines de la Culture… Elles existaient déjà en Europe mais pas en Afrique ! Cet événement culturel s’envisage donc comme une animation majeure pour le continent, pour assurer son rayonnement !

Marrakech 2020 s’apprête ainsi à célébrer le don, le partage et sa culture de ville d’accueil, ouverte sur le monde, hospitalière et généreuse. Elle promet de s’offrir à ses invités pour faire culture ensemble afin de  célébrer le Continent dans sa pluralité et sa diversité et contribuer à l’écriture d’une histoire commune comme le pense  Younès Ajarraï, le directeur artistique de l’événement.

Edith DAK

Lire le précédent

Togo/Change Africa a débusqué un village abandonné.

Lire le suivant

Côte d’Ivoire/taekwondo: Ruth Gbagbi au sommet mondial de son art

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque jour, l'essentiel de l'actualité dans votre boîte mail.

MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT