fbpx

Musiciens du monde: postulez pour cette opportunité du FIMU à Belfort!

Le Festival international de musique universitaire (FIMU) est un festival gratuit se déroulant chaque année à Belfort durant le mois de mai ou juin, pendant les 3 jours du week-end de la Pentecôte, plus le vendredi après-midi. Pour l’édition de 2020 c’est le Brésil qui sera l’invité d’honneur du festival. Un appel à candidature a été lancé à l’endroit de tous les musiciens et groupes du monde entier qui souhaiteraient participer au prochain FIMU.

FIMU

Le Festival International de Musique Universitaire (FIMU) de Belfort est certes moins médiatisé à l’échelle nationale mais  n’en est pas moins incontournable. Ce qui fait sa force, c’est sa différence et son originalité. Ce  festival met à l’honneur les étudiants des universités du monde entier et leur passion pour la musique, quelle qu’elle soit. C’est un véritable melting-pot musical qui est au programme de cet événement belfortain.

Un véritable succès depuis plus de 30 ans, et encore plus  redoutable lors de l’édition précédente.

Comme à chaque édition, le FIMU Belfort propose d’axer sa programmation autour d’une thématique particulière. Cette fois ci, le Brésil sera l’invité d’honneur de cette 34eme élection avec ses voisins d’Amérique latine.

Au programme : Samba, Bossa Nova, musiques traditionnelles ou musique classique… Le brassage culturel de ce pays sera bien mis en avant, à travers plusieurs concerts en plein air dans toute la ville de Belfort.

Pour représenter ce pays et la thématique du FIMU 2020, qui de mieux qu’une artiste née au Brésil, portant en elle les valeurs et les influences de la musique brésilienne ? La marraine du FIMU 2020 sera Flavia Coelho. Née à Rio de Janeiro, c’est une artiste multiple qui sait croiser les genres, entre tradition et modernité, à l’image de la programmation du FIMU et de ses valeurs.

France. Paris. 05/2019. Flavia Coelho . Session cover.
France. Paris. 05/2019. Flavia Coelho . Session cover.

Les inscriptions sont ouvertes à tous les musiciens et groupes qui souhaiteraient participer au prochain Festival International de Musique Universitaire ! Les candidatures peuvent se faire jusqu’au 13 janvier 2020. Le jury se réunira fin janvier pour étudier les candidatures et sélectionner les ensembles retenus pour le FIMU 2020. La sélection des groupes sera révélée au printemps.

Les participants peuvent s’inscrire dans 4 catégories : musiques classiques ; jazz et musiques improvisées ; musique du monde ; musiques actuelles.

Le Festival international de musique universitaire (FIMU) invite donc les artistes du monde entier à soumettre leurs candidatures pour la prochaine édition de l’événement qui se tiendra du 28 mai au 1er juin 2020 à Belfort (France). Ce festival est ouvert à toute formation musicale française ou étrangère pratiquant la musique en amateur, qu’il s’agisse d’un ensemble instrumental affilié à un cadre d’enseignement (université, école de musique, conservatoire) ou d’un groupe indépendant.

Un comité de sélection composé de professionnels et de passionnés, réalise une solide étude des propositions artistiques. La qualité, l’originalité et la cohérence des dossiers sont des atouts majeurs pour qu’une candidature soit prise en compte.

L’hébergement, la restauration et l’accueil technique (sonorisation, mise en lumière) sont entièrement pris en charge par le festival. Les frais de transports sont partiellement remboursés. Le montant de la participation financière est communiqué à l’issue des sélections et aucune avance ne peut être envisagée.

Comment soumettre sa candidature ?

Les artistes intéressés devront soumettre leurs dossiers via un formulaire en ligne sur le site du festival.

Les candidatures devront être  accompagnées des éléments suivants : Nom du groupe, Biographie, Pays et 3 fichiers audio (format mp3).

Pour tous renseignements complémentaires:

Tél: + 33 3 84 54 25 81

Site Web: www.fimu.com

Edith DAK

Lire le précédent

Côte d’Ivoire: Didier Drogba porte l’image du tourisme mondial

Lire le suivant

Jeunesse africaine et réseaux sociaux: coup de gueule d’un Kamit fou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque jour, l'essentiel de l'actualité dans votre boîte mail.

MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT