fbpx

SANTE/ Un implant de tissu ovarien pour retarder la ménopause

Une clinique britannique propose aux patientes de retarder la ménopause en réimplantant du tissu ovarien, congelé. Cette nouvelle fait le tour du Net…

Les femmes en souffrent à cette étape de leur vie, car pour la majorité, elles se plaignent de Bouffées de chaleur, de troubles de l’humeur, ou de baisse de la libido due à la ménopause. Pour y remédier, une clinique britannique  réfléchit et propose la technique de cryoconservation du tissu ovarien. Cette intervention chirurgicale d’une trentaine de minutes a déjà été testée sur neuf femmes, âgées de 22 à 36 ans en Europe. Pour en bénéficier, il faut tout de même débourser l’équivalent de 7.500 à 12.000 euros.

Découvrir également: la tendinite une maladie du genou : comment en guérir ?

Cette technique innovatrice passe préalablement par un prélèvement  d’un fragment de tissu ovarien chez une femme, avant ses quarante ans, pour ensuite être congelé ,puis réimplanté au moment de la ménopause. S’il  résiste, la réimplantation pourrait permettre de combler le déclin des hormones sexuelles et donc de retarder la ménopause

Quelles sont les limites de cette technique ?

La greffe permet le plus souvent de restituer aux femmes une production hormonale et des cycles menstruels.et si des femmes de 50 ans peuvent  redevenir fertiles. Dès lors nous ouvrons  la porte à des grossesses tardives qui sont particulièrement à risque, à la fois pour la femme et pour l’enfant.”

En Europe,  la greffe de tissu ovarien en est encore au stade expérimental. La première naissance mondiale a eu lieu en 2004 et 15 ans plus tard, il ne serait pas étonnant que cela puisse devenir un jour une option.

Hugues Yedoh

Lire le précédent

SANTE/ le baobab une ressource aux multiples usages

Lire le suivant

Togo/ SIKOTA lance le Festival International de Danse NIKAALA 2ème édition.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque jour, l'essentiel de l'actualité dans votre boîte mail.

MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT