fbpx

Taekwondo/La compétition sur cible en expérimentation à Lomé

Le club de taekwondo Tigre Noir de Lomé a organisé le 15 septembre à Lomé, un tournoi dénommé « Djossoudo Challenge Kicking ». L’objectif de ce rendez-vous est de faire découvrir aux jeunes pratiquants la compétition sur cible.

La compétition sur cible est bien différente de celle communément pratiquée. Elle met aux prises deux concurrents qui, au lieu d’un combat corps à corps,font face à des mannequins habillés en adversaires avec des capteurs pour marquer des points à chaque coup donné par l’athlète. Ceci se déroule durant un temps à la fin duquel le vainqueur est celui qui a le plus marqué de points. Cette nouvelle manière de faire permettra aux jeunes d’être mieux outillés. 

« Nous avons relevé que pendant les compétitions nationales, les athlètes n’arrivent pas à identifier les zones de marquages des points sur le plastron électronique », a déclaré le vice-président de Tigres Noirs, Arsène Edorh. Ainsi à travers cette pratique il sera plus facile pour les combattants de marquer des points précis lors des duels corps à corps.  La nouvelle discipline a été découverte par les pratiquants au cours d’une compétition organisée par le club Tigres Noirs de Lomé. Elle a regroupé une cinquantaine d’athlètes des catégories seniors, cadets et juniors, venus des clubs de Lomé et de ses environs. Au terme du tournoi les plus aguerris ont réussi à se hisser au sommet.

 Dans le tableau séniors masculin, des 80 et plus , la victoire finale est revenue à Agboloto Innocent de Tigre Noir alors que Gbagbati du club Gazelle s’est imposé du côté des 49 et 67 kg. Chez les seniors des 58 kg et plus de 62 kg, Mamoudou Boubacar du club Atlantique a décroché la première place du podium et Bénissan Daté (Atlantique) a été sacré du côté des juniors masculin. Dans les tableaux cadets, Zikilfi Mohamed (Atlantique) et Sarah Boubakar (ASFOSA) ont été premiers respectivement chez les garçons et filles.        

Cette initiative a reçu l’onction de la Fédération Togolaise de Taekwondo (FTTKD) dont celui du premier responsable Franck Eyii Klutsè qui a fait le déplacement pour encourager les organisateurs et les athlètes. Selon lui, ceci permettra de faire la promotion du taekwondo et  pour la seconde édition, il promet le soutien de la fédération pour que l’événement soit de taille.

Folly K.

Lire le précédent

Bénin: Afrika’Tis &Tourisme va primer encore les villes exemplaires

Lire le suivant

Circuit juniors ITF/CAT de Lomé: Myko Kouame et Vipasha Mehra médaillés d’or

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque jour, l'essentiel de l'actualité dans votre boîte mail.

MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT