TIC et santé en Afrique : Cotonou abrite la deuxième édition de la CIMSA

0

Le 18 juin 2018, s’est ouverte à Cotonou au Bénin, la deuxième édition de la Conférence internationale des Ministres de la Santé et de l’économie numérique sur la Sécurité des soins en Afrique (CIMSA).

En prélude à cette rencontre, une session technique des experts du domaine s’est tenue le dimanche 17 juin à l’Isba à Cotonou. Cette session a vu la participation du Benjamin Hounkpatin, le ministre Béninois de la Santé et son homologue Aurélie Zoumaro de l’Economie numérique.

A l’instar des deux personnalités, plusieurs experts venus de la sous région pour répondre à la question des enjeux pour la gouvernance, des systèmes de santé et le développement du tourisme médical, ont pris part aux travaux.

Selon le ministre béninois de la Santé, cette rencontre est la suite des travaux de la première conférence internationale des ministres de la santé des pays d’expressions française tenue à Cotonou en 2012. «  Six ans après, il est nécessaire d’associer les ministères des technologies de l’information et de la communication (Tics) pour relever de façon plus efficiente les défis qui attendent le secteur de la santé et booster l’amélioration de la qualité des soins dans les hôpitaux », a-t-il martelé.

Pour le représentant résident de l’OMS au Benin, Jean-Pierre Baptiste, « Le défi qui s’impose aujourd’hui aux Etats, est de garantir aux populations un accès équitable aux soins de santé » avant de souligner que «  L’utilisation des TIC est indispensable pour renforcer les systèmes sanitaires ».

La Directrice régionale de l’OMS, Dr Moeti Rebecca Matshidiso qui prend également part aux travaux de cette conférence a laissé entendre que : «  la cybersanté est en pleine évolution et il existe de nombreuses opportunités pour utiliser les technologies et améliorer la santé ».

Cette session technique des experts a permis d’opiner sur des projets de documents et des notes de synthèse de la première édition. Il s’agit entre autres des thèmes de référence de l’enquête pilote régional de prévalence des schémas d’harmonisation des démarches d’implication des patients dans l’offre des soins, des thèmes de référence de l’enquête pilote régional de prévalence des infections nosocomiales dans les service publics de maternité de l’espace Cedeao, du projet de mise en place d’un cycle de formation professionnelle continue en E-santé , du projet de création d’un observatoire régional sur la transformation numérique et les innovations dans le secteur de la santé en Afrique.

La CIMSA, verra la participation de 35 délégations de pays invités avec les ministres de la Santé et des ministres de l’Economie numérique de 3 pays à savoir la Côte d’Ivoire, la France et le Maroc comme invités d’honneur.

Par ailleurs, la conférence veut attirer l’attention des autres autorités ministérielles sur la problématique de la transformation digitale de la gouvernance des établissements de santé publics et privés, et à mettre en place des stratégies appropriées utilisant les technologies du numérique en vue de la gestion des risques et de la sécurité des soins dans une perspectives du développement du tourisme médical dans les pays de l’Afrique de l’ouest.

Ouverts le 18 juin, les travaux de la CIMSA prendront fin le vendredi 22 juin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here