fbpx

Togo/ À la découverte des candidates de Miss Malaïka 2019 (1ère partie)

Au final, elles sont 13 à convoiter la couronne de la plus belle fille du Togo aux allures africaines. La première édition de Miss Malaïka se tiendra à Lomé le 16 août au Palais des congrès. Mais avant, prenons connaissance des candidates et de leurs motivations.

Candidate n°1

Bonjour ! Je suis YIGBE Akouvi Mabelle. Je suis en Terminal à Anne et Albert 2. J’aime la musique, le cinéma, et les voyages. Je participe au concours pour valoriser la culture africaine et représenter les filles de petite taille. Si jamais je suis élue Miss Malaïka, je veillerai à ce que nous africains surtout jeunes filles et précisément togolaises, tournions nos regards vers notre culture, connaitre nos origines, L’histoire de notre famille, surtout nos totems. De là nous pouvons savoir comment marcher, quoi faire, quoi dire, pour notre propre bien. Pour moi y’a rien de mieux que de se ressourcer et pouvoir parler de l’africaine que je suis et de nos cultures .

Candidate n°2

Bonjour ! Âgée de 22 ans, je réponds au Nom et prénoms d’ADANI-IFÈ Yabo Akpene; étudiante en fin de parcours licence ingénierie au Centre Omni thérapeutique Africain (COA). Je fais 1m65 pour 52 kilos. Je suis passionnée par la musique, le cinéma et le basket-ball…
Je participe à Miss Malaïka dans l’optique d’acquérir de nouvelles connaissances et expériences, mais encore plus pour apporter ma modeste pierre à une meilleure valorisation et promotion de nos cultures africaines et d’avantage celle togolaise qui tendent à perdre leur essence de nos jours.
C’est dans cet ordre d’idée qu’une fois honorée de la couronne de Miss Malaïka, j’envisage de rehausser l’éclat de la culture togolaise en travaillant main dans la main avec les associations qui prônent les “miadé kônou” par l’organisation d’excursion, des récollections dotées d’activités récréatives et d’ateliers de formation dans nos milieux urbains et surtout ruraux histoire d’amener les jeunes à aller à la source des anciens se “ressourcer ” sur l’histoire de nos us et coutumes, leur bien-fondé afin qu’ils puissent réaliser la chance qu’ils ont d’avoir cette formidable richesse culturelle pour identité et donc se doivent d’en être fier et  de ne point la négliger. Tout ceci se fera bien sûr dans une ambiance festive et joyeuse car dit-on, là où se trouve la joie la paix y est. Je vous remercie.

Candidate n°3

Je réponds au nom de AGBODO Afi Danielle-Ornella en deuxième année de comptabilité et gestion des entreprises option BTS à l ESAG-NDE. J’aime beaucoup la lecture, la musique et je suis passionnée de mannequinat. Ce qui m’a poussée à participer à ce concours est son attachement à la culture propre de la jeune fille et non à sa beauté.
Une fois élue je compte faire valoir notre culture aux yeux de tous à commencer par chez nous. Merci !

Candidate 4

Je me nomme OUSMANA Oumaratou, étudiante en parcours licence à l’université de Lomé. Je suis passionnée par la mode et aussi la culture. Je participe à ce concours pour valoriser la culture africaine et le leadership féminin. Mon projet est de mettre en valeur le pagne et tout ce qui va dans le domaine de la culture africaine, d’amener nos chefs et aussi nos présidents à s’habiller à l’africaine car la culture est un facteur de développement mais que malheureusement nous ignorons. Merci !

Candidate 5

Je me nomme Namo Ablavi AMOUZOU, étudiante en deuxième année option communication des entreprises à l’Institut Polytechnique Defitech. Je suis passionnée de la musique et de l’art culinaire. Je participe à ce concours pour apporter ma pierre dans la promotion et la valorisation de notre culture, qui est pour moi un élément de notre identité. Une fois élue, je compte faire mon devoir à travers la musique qui est l’une de mes passions, je compte réintégrer les valeurs culturelles de notre pays à travers les arts, nos danses traditionnelles nos frasques, nos comptes et part la découverte des talents, en organisant des journées culturelles d’intégration. Merci !        

                       

Essenam K²

Journaliste Web Responsable du site

Lire le précédent

Togo/ Entre les mots et la musique, l’Arctiviste Elom 20ce s’engage à l’éveil des consciences !

Lire le suivant

Congo/Nouvel album de Martial Prince: “Toujours de Love “.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque jour, l'essentiel de l'actualité dans votre boîte mail.

MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT