fbpx

Togo/Développement local et participatif: Ganavé, retrouve une lueur d’espoir

Le 10 septembre 2019 fut un jour mémorable pour la communauté de Ganavé. L’ONG BSBIZTOGO, Inc créée par Brad Hounkpati a effectué un don d’une valeur de plus d’un million de francs CFA, œuvre de l’engagement des ressortissants de cette communauté. Cette œuvre est une suite des actions relatives à un appel au secours lancé depuis 2017.

L’appel “SOS Sauvons Ganavé”

À la suite des pluies diluviennes des 6, 7 et 8 juillet 2017 à Ganavé, rapportées en images et vidéos par publications sur Facebook par Akouété KANKOE, un mouvement dénommé « SOS Sauvons Ganavé » a été créé le 10 juillet 2017, conjointement par messieurs Brad K Hounkpati, vivant aux USA et Benoit DEGBE en Belgique.

Plus tard ce groupe s’est transformé en un réseau dénommé «Collectif Diasporique de Ganavé ou CDG» sous la direction de Brad K Hounkpati, lui-même Directeur de BSBIZTOGO, Inc et Grain de Sel Togo, Inc.

Le CDG s’est étendu à tous les natifs de Ganavé à travers le monde. Des projets sociaux ont été proposés pour contribuer au développement de Ganavé: mobilisation et recensement de tous les natifs de Ganavé, organisation des groupes régionaux, mobilisation de fonds, création des plateformes de concertation entre natifs, amis et ressortissants du milieu, un site web www.ganave.com, élaboration d’un projet de retenue d’eau pour canaliser les eaux de pluie pour servir plus tard de site d’activités génératrices de revenus (pêche saisonnière, agriculture hors saison, tourisme, etc.).

Déjà le 03 novembre 2017, il a été procédé à la réception officielle du don de petits matériels offert par le CDG pour faciliter l’assainissement du village face aux inondations, en présence des autorités préfectorales des Lacs, les cantons, notamment le Préfet des Lacs, les Chefs Canton (Anfoin, Fiata, et Ganavé, et environs), habitants et voisins.

Plus tard le 05 octobre un arrêté nº 380/MEPSFP/CAB/SG/DPEE du ministre de l’éducation transforme le CEG de Ganavé en lycée d’enseignement général. Et n’ayant pas les moyens pour aménager les locaux du lycée , le Comité Villageois de Développement (CVD) a fait appel au à Collectif Diasporique de Ganavé pour aider à aménager et équiper le nouveau lycée.

Un don de tables et bancs d’une valeur de plus de 1.700.000 francs CFA au nouveau lycée

Engagés dans leurs efforts pour contribuer à l’éducation au Togo, deux ONGs américaines BSBIZTOGO, Inc. et Grain de Sel Togo, Inc., le Corps de la Paix des USA se sont joints aux natifs de Ganavé pour offrir un lot de quatre-vingts tables et bancs (80) au tout nouveau lycée pour assurer que la rentrée scolaire 2019-2020 soit effective au lycée de Ganavé.

Ces tables et bancs ont été réceptionnés par le Proviseur du lycée de Ganavé (LYGA), M. ABOTSI, en présence des autorités locales notamment le Chef Canton, Togbé DOVI DEGBE 1er et ses collaborateurs, les responsables du comité ad hoc pour l’ouverture du lycée, des représentants du Directeur de BSBIZTOGO, Inc et Grain de Sel Togo, Inc. notamment Dr. Begedou, Dr. Manzi, Messieurs Follykoe et Kankoé et Mlle Adjegan.

Ce don d’une valeur d’un million sept cent trois mille sept cent quarante-trois (1.703.743) franc CFA a été bien reçu et apprécié par les autorités et élèves du LYGA qui ont promis en faire bon usage.

Ganavé, une localité à fort potentiel délaissée ?

Selon INITIATIVES CLIMAT, la localité de Ganavé, qui compte 3752 habitants, est située dans le bassin du Mono ; elle est sujette à des inondations régulières. En 2010, Ganavé a subi une catastrophe, conséquence du dérèglement climatique : une très forte inondation a fait 1272 sinistrés, détruit 350 habitations et dévasté de vastes superficies d’espaces agricoles dévastés. Cette situation a annihilé les efforts de développement engagés. Une partie de la population, extrêmement pauvre, s’est retrouvée en situation de grande précarité. 

Pour rappel, Ganavé avait abrité l’usine de féculerie du Togo implantée en 1952 avec une capacité de production de 16.000 tonnes avec 3.000 tonnes d’amidon. La féculerie avait opéré pour la première fois en 1953, seulement en produisant de l’amidon. En 1957, la féculerie de Ganavé a exporté plus 4.000 tonnes de tapioca. Ganavé s’imposait alors dans la production et la commercialisation de tapioca dans les marchés américains et européens. C’est ainsi que le Togo était devenu l’un des fournisseurs les plus importants de tapioca à travers le monde.

Malheureusement cette usine sera fermée en 1973 pour des raisons inconnues par la jeunesse de Ganavé.

Déjà en 2010, les inondations ont transformé le village de Ganavé en rivière, délogeant presque tous les habitants, qui ont été hébergés des riverains pour au moins 3 ans. Ceci avait conduit le gouvernement à construire la cité des sinistrés pour abriter quelques-unes des familles déplacées par cette catastrophe naturelle.

Essenam K²

Journaliste Web Responsable du site

Lire le précédent

L’ONG RAPEC: Un Réseau africain de promoteurs et entrepreneurs culturels

Lire le suivant

Cyclisme/Mondiaux 2025: Le Rwanda candidat à l’organisation

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque jour, l'essentiel de l'actualité dans votre boîte mail.

MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT