fbpx

Togo/interview: AGBLEVON K. Daniel : « Investir dans le pain augure de bons retours… »

Diplômé de l’universités du Littoral Côté d’Opale en France (ULCO), Daniel AGBLEVON est initiateur des premiers pains à base de farine de tubercules au Togo, en l’occurrence, la farine de Manioc. Cadre de l’administration Togolaise, Comptable agréé près des cours et tribunaux du Togo, l’homme va au-delà de ses innombrables sollicitations pour signer une innovation porteuse de la promotion des produits locaux, gage de la transformation agricole.

Diplômé de l’universités du Littoral Côté d’Opale en France (ULCO), qui est Daniel AGBLEVON ?

Fonctionnaire de l’Administration Togolaise au ministère de l’Economie et des Finances au poste de Chef Section autorisation des dépenses de l’Etat affecté à la Division études des dossiers des fonctionnaires, Enseignant des cours de gestion et logistique dans les universités privées, promoteur de la ferme Glory, agent de développement

Que proposez-vous au travers du cabinet WESAGLORY ?

Etant comptable agrée prés des cours et tribunaux du Togo nous assumons la comptabilité et fiscalité des Etablissements et PME.
Nous donnons des conseils et orientations dans le domaine agricole, des orientations entrepreneuriales à la Diaspora et aux fonctionnaires de l’administration publique.

Au-delà de vos nombreuses occupations vous ne donnez pas que des conseils et orientations. Vous avez initié le projet Glory Farm ?

Glory Farm a été créée dans le cadre l’obtention de mon Master en Logistique à l’ULCO. Après j ‘ai pris goût et je me suis lancé dans l’agriculture en faisant un peu de tout sur le domaine et après plusieurs échecs, je me suis retrouvé finalement et aujourd’hui Glory Farm est un espace où étant novice en agriculture tu pourras te donner du courage et avoir envie à la terre.

De Glory Farm, on parle de pains à base de tubercules ? Comment est-ce possible ?

Des pains à base de farine de Marioc
Des pains à base de farine de Marioc

Oui c’est possible étant donné que ces tubercules peuvent être transformées en farine. Et c’est souvent avec la farine qu’on fait plusieurs produits de boulangerie et pâtisserie.

Quelle est la réaction des consommateurs face à votre innovation ?

D’abord environ 85% sont étonnés d’entendre cela et la première réaction c’est gouter voir ce que ça donne et environ 70% reviennent pour en consommer en faire une habitude ; 15% ne reviennent plus pour des questions d’indisponibilité de ces pains à proximité et 15% restant disent ne pas trouver de grandes différences avec le pain a base de 100% blé donc préfèrent rester dans l’ancienne consommation.

Le pain à base de farine de blé est très prisé sur le marché. Comment comptez-vous renverser la tendance au profit de ce que vous proposez ?

C’est possible aujourd’hui si la population togolaise même décide surtout avec l’appui du gouvernement par les arrêtés N°2635/MCIDSPPCL/MAPAH/SG, N°2637/MCIDSPPCL/MAPAH/SG et N°2638/MCIDSPPCL/MAPAH/SG du 08 Octobre 2019 cosignés par les Ministres du commerce et de l’agriculture invitant les institutions étatiques, les Administrations Générales, les Secrétariats Généraux et le patronat à utiliser les produits locaux. Il y a un autreArrêté interministériel N°159/19/MAPAH/MSHP/MCID du 03 Octobre 2019 fixant les taux d’incorporation des farines locales dans les farines panifiables. Ce sont des avantages que nous offrent déjà les autorités, il reste la décision de la population de se donner à la consommation de ces produits, dont nos pains.

Des pains à base de farine de Marioc
Des pains à base de farine de Marioc

Est-ce que vos pains se conservent aussi longtemps ?

Pour le moment la conservation à la température ambiante est de 3 à 5 jours et au frais 10 jours

Est-ce que vos produits atteignent l’intérieur du Togo ?

Je dirai, pas vraiment ! Pour le moment, faute de moyens d’extension du réseau de distribution. Même Lomé et ses environs ne sont pas assez fournis pour l’instant.

Est-ce possible d’exporter vos pains vers les autres pays d’Afrique ou même vers la diaspora ?

Bien sûre si nous avons les moyens logistiques de Production.

Vous avez participé récemment à foire Marché International de l’Artisan Togolais MIATO. Qu’avez-vous retenu de cette exposition ?

D’abord nous remercions le Gouvernement en pour ce nouveau ton donné à l’artisanat au Togo et en particulier au Ministre de tutelle son Excellence Madame le Ministre de l’Artisanat de la Jeunesse et du Développement à la Base, ainsi qu’aux ministères en charge de l’agriculture et celui du Commerce qui ont suis valorisé l’axe 2 du PND (Programme Nation de Développement du Togo) dans l’organisation de cette foire artisanale.

Avec notre produit innovant, le GBOMABURGER (Sandwich fait avec de l’épinard mis dans le pain complet obtenu à base de farine de manioc de soja de l’igname cuite et a peine 10% de blé) nous avons suis attiré l’attention des exposants et des visiteurs ; notons que nous en avons vendu plus de 400 unités à cette foire.

Un message aux potentiels investisseurs ?

Le domaine de la Boulangerie Pâtisserie dans tout pays est très porteur car le pain est la nourriture de base dans tout foyer, donc investir dans ce domaine augure de bons retours sur investissements. 

Le monde Entrepreneurial africain reçoit de plus en plus d’adhérents. Pensez-vous réellement que c’est un bon signe pour le développement du continent ?

C’est un bon signe si cela s’inscrit dans le plan des acteurs de développement ; comme aujourd’hui au Togo le cas de PND si ce plan est bien mis en œuvre cela donnerait un ton fort à l’entreprenariat.

Où trouver les pains Nationaux Glory de WGC ?

Actuellement notre seul problème c’est la distribution. Mais un travail ardu est en cours pour étendre notre réseau de distribution partout dans le pays.
Notre point principal est situé au niveau de la Station MRS GTA ou au Supermarché SAMARITAINE de Atikoumé à Lomé.

Nous pouvons tout de même recevoir et gérer les commandes au (00228) 90 53 22 42.

Un mot de fin ?

La consommation locale ne doit plus être une phrase sur nos bouches mais il faut en faire des ACTIONS.

Essenam K²

Journaliste Web Responsable du site

Lire le précédent

African Talent Awards/ une équipe choc porte les couleurs du Bénin

Lire le suivant

Football féminin : La camerounaise Ajara Nchout est sacrée meilleure joueuse africaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque jour, l'essentiel de l'actualité dans votre boîte mail.

MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT