TOGO / LES POÈMES DE Yawo MIDOHOIN (6e partie)

0

Avec dans son tiroir plus de 400 poèmes inédits et des séries, Yawo Koumondji MIDOHOIN est un jeune écrivain togolais à la recherche d’éditeur et de producteur. Nous vous proposons une sixième publication périodique de l’une de ses œuvres rien que sur l’amour des couples « LES FRASQUES DE L’AMOUR », pour vous donner une idée de l’un de ses talents qu’est la poésie.

Auteur, poète, parolier, rappeur et scénariste, Yawo Koumondji MIDOHOIN est un jeune togolais qui trouve toute sa passion dans l’écriture et la musique auxquelles il s’adonne. À son actif actuellement, environ 400 poèmes inédits dans lesquels il chante l’amour, l’espoir, le quotidien à travers le monde et la renaissance de l’Afrique. Des poèmes pour lesquels il cherche un éditeur, une aide, un mécène pour l’édition et la sortie de son tout premier recueil de poèmes dénommé “NOSTALGIE DES RÊVES”.

Également à son actif, un scénario long métrage titré “Piège du destin” et pour lequel il cherche également un producteur pour sa réalisation ; et un autre en cours de rédaction sous le titre “L’infirmière du village”. 

 

MA CHANTAL DE CŒUR

Je n’écris point de poèmes ; je t’écris,

Toi qui, en continue lubrifies ma vie,

À embrasser des rêves et des envies.

 

Sont canalisés, mes peines et mes cris

Sans voix en un torrent d’espérance,

Depuis que ta source d’eau vive coule

Dans mon cœur et l’abreuve d’essence.

 

Oh, tu m’es une colombe qui roucoule !

Malgré cette distance, tu m’embrasses

Par un souffle d’amour qui me couvre.

 

J’écrirais ton nom partout où je passe ;

Ta compagnie et enfin je me découvre ;

Dès que tu entends du tonnerre qui gronde,

Dis-toi, c’est mon cri du bout du monde.

Yawo Koumondji MIDOHOIN.

28 Juin 2016, Lomé.

Poème inédit.

 

OÙ ENCORE

Où aurais-je encore de tels effets, déployer mes ailes ?

Tu me fais fondre comme du beurre dans la poêle ;

Même au fond de la cheminée d’un volcan comburant,

Je me sentirais bien, tout près de toi, mon soleil levant.

 

La source d’eau vive qui m’arrose sur sa rive et je revis,

Toi ma plus douce des poésies, que tu parfumes la vie !

Le plus beau sourire sur mon visage, et l’unique fleur,

Tu grandis dans le jardin tropical de mon Joyau cœur.

 

Illustre que le lever du soleil, tu brilles comme le néon,

Je pense à toi au lever du jour, la nuit tu es mon rayon

De rêve ; tu es dans ma tête une mélodie ; dans le cœur,

Un amour, qui m’inspire à ta tendresse et à ta douceur.

 

Avec toi, je bâtirais un empire et je referais un monde

À nous qui ne pourra s’effondrer même quand gronde

Le tonnerre ; j’ai tant d’ambitions mais tu es ma priorité,

Toi dans ma vie, m’est la conquête de toute notoriété.

Yawo MIDOHOIN,

23 Octobre 2016, Lomé.

Poème inédit.

 

JAMAIS SANS TOI

Je ne passe désormais que des nuits de rêves,

Je vois circuler dans les arbres secs, de la sève ;

Tes douces paroles qui me deviennent oreiller,

Au coucher, reviennent à l’aurore me réveiller.

 

Tu as su bloquer toute porte, celle du bonheur,

Tu as ouvert pour me combler ce creux cœur ;

Nos êtres liés par une immensité de sentiments,

Dans mon âme agitée, tu as jeté d’apaisement.

 

Parle-t-on de notre monde ci de sept merveilles,

Mais, tu es placée au-devant de toute merveille ;

Tu es à ma vie, une richesse aux milles couleurs,

Une corbeille de fruits en myriade de splendeurs.

 

Ma pépite dénichée, tu m’es toute une priorité,

Mon sésame, tu es mon essor dans ma fragilité ;

Je veux toujours me noyer au cœur de ton aura,

Jamais sans toi, tu es la fragrance à mon odorat.

Yawo Koumondji MIDOHOIN.

20 Février 2017, Lomé.

Poème inédit.

 

ÉCOUTE

Écoute mon cœur qui te chante, te loue,

Du haut du minaret de mes sentiments ;

De même que la sève maintient debout,

La plante, tu imprègnes ses battements.

 

Et quand je hume l’odeur de ta tendresse,

Je sens en la vie, l’arôme des roses fleuries ;

Du bonheur dans nos envies, se dressent

Devant nous sur le temps, nos euphories.

 

Tu es le doux cantique de mon existence,

Cette enchanteresse mélodie qui comble

Le vide de mon être, et anoblit mes sens.

 

Je nourris à n’être qu’avec toi, ensemble ;

Écoute plutôt mon cœur qui te le chante

Jour et nuit ; à tout moment, tu le hantes.

Yawo Koumondji MIDOHOIN,

24 Juin 2017, Lomé.

Poème inédit.

 

ÉMERAUDE

Émeraude, ma pierre précieuse,

Magnifique que l’océan profond ;

Ô ! Émeraude, ma bienheureuse,

À ton appel, mon cœur répond.

 

Comme un soir à l’enchantement,

Tu m’éblouis, merveilleusement ;

Sont à mon cœur, ses battements,

Tes radiations et émerveillement.

 

Quand l’aube fuit la venue du jour,

Je te vois comme vive à l’horizon ;

Et quand la nuit revient à son tour,

Tu m’allèches par tes doux rayons.

 

Tu inondes du sourire mon visage,

Tu es un bonheur qui m’emporte ;

Tu me fais planer dans les nuages,

Par tes éclats que tu m’apportes.

 

Les rayonnements de tes couleurs,

Décorent en beauté, mon paysage ;

Le regard fascinant dans tes lueurs,

Efface à mes pieds, tous les mirages.

 

Tu es mon émeraude, ma précieuse,

Tous mon ornement et ma brillance ;

Mon âme ne se retrouve plus anxieuse

Avec toi, tu m’es une bienveillance.

Yawo Koumondji MIDOHOIN,

03 Mai 2017, Lomé.

Poème inédit.

 

NB : Interdiction formelle de reproduction ou de plagiat de ces écrits à titre quelconque sans l’autorisation de l’auteur.

 

Dites-nous en commentaire, lequel de ces poèmes vous a le plus inspiré. Merci !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here