fbpx

Une Académie d’agroécologie Slow Food ouvre en Afrique de l’Est

Ce cursus de quatre mois entend former de jeunes producteurs et agriculteurs à l’agriculture durable

Slow Food, en collaboration avec ses maillons locaux en Ouganda, Kenya, Tanzanie et République démocratique du Congo, vient de lancer le projet Bâtir des économies locales en Afrique de l’Est grâce à l’agroécologie, financé par l’Agroecology Fund. L’initiative, qui durera jusqu’en février 2021, entend soutenir le développement de systèmes alimentaires agroécologiques, améliorer les connaissances et la communication en la matière et intégrer l’agroécologie dans les textes de loi. La première activité du projet est la création d’une Académie d’agroécologie Slow Food, un cursus de quatre mois organisé par Slow Food Uganda et Slow Food Kenya, partagé entre les deux pays, avec la participation de plusieurs délégués tanzaniens et congolais.

L’académie vise à créer une coordination régionale reliant les projets Slow Food et leurs pratiques en matière d’agroécologie, dans le but de renforcer et diffuser des solutions efficaces et rentables, pour guider les producteurs locaux vers un nouveau système agricole. Après une introduction à Slow Food et l’agroécologie, les différents modules aborderont l’agriculture écologique et bio, l’éducation et la sensibilisation à l’agroécologie, la philosophie du bon, propre et juste, mais aussi la défense et le militantisme efficaces pour un système alimentaire écologique et durable. « L’académie est une occasion de former de nouveaux leaders qui façonneront l’avenir de l’agriculture en Afrique et partout ailleurs. Les participants auront la possibilité de débattre des solutions aux défis contemporains et de poser les bases d’un système alimentaire économiquement viable », commente Edie Mukiibi, vice-président de Slow Food. Les participants sont des exploitants, professionnels de l’agriculture et membres de peuples autochtones âgés de 18 à 35 ans, qui se retrouveront quatre jours par mois, de la fin janvier au mois de mai.

Le projet

En diffusant les pratiques agroécologiques et en renforçant les connaissances des agriculteurs en la matière, le projet Bâtir des économies locales en Afrique de l’Est grâce à l’agroécologie financé par l’Agroecology Fund vise à booster les économies locales et améliorer les moyens d’existence de communautés kenyanes, ougandaises, congolaises et tanzaniennes. Il s’agit ici d’améliorer les opportunités commerciales grâce à un contact direct entre producteurs et consommateurs, qui génère des revenus supérieurs, plus d’emploi et de bien-être (c’est un multiplicateur fort) et contribue à élaborer un nouveau discours autour de l’agroécologie. Ce discours est essentiel à un changement culturel plus radical en faveur de « l’agriculture du futur », et pour prôner un changement à long terme.

Pour en savoir plus sur l’académie, vous pouvez contacter :

Edie Mukiibi – e.mukiibi@slowfood.it

John Kariuki – j.kariuki@slowfood.it

MyAfricaInfos

Lire le précédent

Paris: Pourquoi ces figures africaines sur les murs du 19ème Arrondissement?

Lire le suivant

CAN de Futsal/le Maroc a eu raison de l’Egypte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque jour, l'essentiel de l'actualité dans votre boîte mail.

MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT