fbpx

Safarel Obiang, grand lauréat du Primud 2019

Dimanche 6 septembre, lors de la quatrième édition du  Primud qui s’est tenue au Palais des Congrès du Sofitel Hôtel Ivoire. Safarel Obiang a remporté le prix de meilleur artiste Coupé Décalé et le Primud d’Or 2019.

Le “PRIMUD” PRIX international des musiques urbaines et du coupé décalé est la plus grande cérémonie de récompenses et distinctions en Côte d’ivoire avec la participation d’officiels et d’icônes internationales dans divers domaines d’activités.

 Plateau très prisé et convoité, l’événement fédère plus de 200 artistes et est précédé d’un festival de 02 jours gratuit nommé FESTI PRIMUD où plus de 70 artistes performent sur scène.

La musique urbaine étant une musique populaire et une musique de la jeunesse, pour cette année 2019, les meilleurs artistes Coupé Décalé, Zouglou, Rap Ivoire, afro beat Variété Urbaine y compris les artistes de l’Afrique de l’Ouest et Centrale ont été primés.

PRIMUD
PRIMUD

Les étoiles du show-business ivoirien ont redoublé de créativité pour assister à cette quatrième édition du Prix des Musiques Urbaines et du Coupé Décalé (PRIMUD) au palais des Congrès du Sofitel Abidjan hôtel Ivoire.

Le concept “tchintchin”, Primud d’Or

Cette année, le PRIMUD d’Or a été remporté par le créateur du concept « tchintchin », Safarel obiang, également meilleur artiste Coupé Décalé. Le prix dans la Catégorie révélation zouglou a été obtenu par le groupe Magic Diezel. Rita Joeller Kahouin (Staff Safarel Obiang) rafle le prix du meilleur manager d’artiste. Dans la catégorie révélation coupé-décalé et Dj platine, ont été récompensés Ramses Tikaya et Dj Mulukuku.

Moins nombreuses parmi les nominés, les femmes de la scène coupé-décalé ont également joué leur partition. La chanteuse Bamba Ami Sarah repart avec le Prix de l’artiste féminine Coupé-Décalé.

Un prix pour les directeurs de maquis

Le Prix international des musiques urbaines et du coupé-décalé a tenu à honorer les  directeurs de maquis, lieux emblématiques de la vie nocturne ivoirienne et principaux vecteurs de diffusion des nouveautés musicales en vogue. Alexandre Branger du code Barré en est le lauréat cette année.

Le Primud a également tenu à récompenser les meilleurs artistes d’Afrique de l’ouest et d’Afrique centrale. Ce sont le Malien Sidiki Diabaté pour la deuxième année consécutive et le Camerounais Tenor.

Hugues Yedoh

Lire le précédent

AFRIMMA 2019: 06 artistes camerounais en lice

Lire le suivant

Tennis/A la découverte des sœurs Adjiwanou (Kekeli, Pamela et Horcelia)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque jour, l'essentiel de l'actualité dans votre boîte mail.

MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT