fbpx

USA: Diana Onyejiaka,35 ans,la candidate à l’élection sénatoriale qui veut booster le commerce avec l’Afrique

Membre du parti démocrate américain, Diana Onyejiaka est candidate à l’élection sénatoriale américaine qui aura lieu le 3 novembre 2020.

En tant que candidate 2020 au Sénat américain, Diana Onyejiaka s’est lancé un véritable défi, occuper le siège détenu actuellement par le sénateur républicain,Lamar Alexander, qui a fait trois mandats successifs et qui va prendre sa retraite à la fin de cette année.

Lire Aussi: Mireille Ngosso bouscule les codes de la politique en Autriche

« L’État du Tennessee est prêt pour un changement de direction. J’apporte un background unique. Je suis une Américaine de première génération. J’apporterais un visage différent, des idées de nouvelles et une perspective à la politique du Tennessee», a déclaré Diana Onyejiaka au site américain Columbia Daily Herald. Lors des primaires démocrates à cette élection, Diana Onyejiaka sera opposée à la militante afro-américaine Marquita Bradshaw et à James Mackler, considéré comme le favori après avoir été approuvé par le Comité sénatorial démocrate de campagne.

« Je pense que je serais le meilleur candidat en raison de mes antécédents et de mon point de vue. Je vais regarder les choses d’un point de vue politique, en parlant de choses qui vont changer la trajectoire de notre pays et de notre État. Personne d’autre ne parle des choses dont je parle».

Diana Onyejiaka propose notamment d’établir des relations commerciales majeures avec l’Afrique. L’opportunité de vendre plus de produits agricoles et électroniques au Nigeria, à l’Afrique du Sud, à la Zambie et à l’Angola réduirait le déficit commercial américain et réduirait la domination commerciale de la Chine. « L’État du Tennessee a une économie basée sur l’agriculture.Nous ne devons pas être aussi dépendants de la Chine. J’apporte une perspective différente sur le commerce international. L’Afrique compte 54 pays. La majorité de la population a moins de 40 ans. Ils sont tellement ouverts à faire des affaires avec nous. Nous devons simplement proposer de meilleurs accords commerciaux. »

Pour Diane Onyejiaka, la politique américaine a besoin de nouveaux visages et de jeunes en politique. « Nous devons nous diversifier – noir, blanc, rouge, jaune, peu importe. »

Elle a déclaré que l’un de ses principaux objectifs pendant la campagne serait l’économie et l’aide aux entreprises du Tennessee pour qu’elles travaillent à l’étranger. Elle a également cité l’éducation et l’infrastructure comme priorités absolues. « Actuellement, j’élabore des plans qui amélioreront et élargiront les relations commerciales internationales pour, à terme, revitaliser nos entreprises et nos industries – mon engagement envers le grand peuple du Tennessee. Je suis également en train d’élaborer des plans pour veiller à ce que nos familles pauvres, actives et de la classe moyenne reçoivent l’attention et la protection dont elles ont besoin et, lorsque des considérations bipartites sont requises, je vais tendre la main de l’autre côté de l’allée pour conclure l’accord », explique Diane Onyejiaka sur son site de campagne.

Née à Baton rouge en Louisiane, de parents nigérians, le Dr Henry et Ebe Onyejiaka, Diana Onyejiaka est l’aînée d’une famille de quatre enfants. Elle a grandi à Nashville dans le Tennessee. Diana Onyejiaka a obtenu son Bachelor en sciences politiques et son Master en administration publique de la Tennessee State University. Elle a ensuite obtenu son diplôme en droit du Southern University Law Center. Après ses études de droit, elle a travaillé comme chargée de cours à l’université d’État du Tennessee et à l’université d’État du Middle Tennessee. Elle a également fondé DC Consult International, une société spécialisée dans les affaires internationales et les relations gouvernementales. En 2019, DC Consult International a organisé la conférence «U.S. – Africa Business Opportunities & Exchange», en partenariat avec le programme d’études Africaines de l’université d’État du Tennessee.

Ainsi, Diana Onyejiaka travaille activement, via DC Consult International,à ouvrir de nouveaux marchés agricoles pour les industries agricoles du Tennessee.

En 2018, Diana Onyejiaka a fondé Youth – Trainee Culture & Sustainability Project, un programme d’entraide qui éduque les étudiants mal desservis dans les domaines de l’agriculture, des affaires et de la culture.

Depuis sa jeunesse,explique-t-on, Diana Onyejiaka a une passion pour protéger les personnes vulnérables, y compris les communautés mal desservies, les personnes souffrant d’abus et toute personne oubliée par la ociété. Elle a appris la valeur du travail acharné de son grand-père maternel, Moses Waboso, agriculteur et prédicateur, de son père, professeur titulaire à l’université d’État du Tennessee, et de sa mère, une femme d’affaires à Nashville.

Bio Express

Musique préférée

Lauryn Hill, Mariah Carey, Faith Hill, Hillsong United, Counting Crows, Matchbox 20, Beres Hammond, Gregory Isaacs, Flavour, Phyno, Fally Ipupa, et plus encore.

Films favoris
City of God.

Programmes TV préférés
Madam secretary, Black Mirror.

Citations favorites
Mes frères et sœurs, vous avez été appelés à être libres. Mais n’utilisez pas votre liberté pour vous livrer à la chair; au contraire, servez-vous humblement dans l’amour. – Galates 5:13

Les meilleurs repas servis sont ceux que vous cuisinez vous-même!
Centres d’intérêt

Conférences académiques.



Patrick Ndungidi
Journaliste et Storyteller  
https://africanshapers.com

MyAfricaInfos

Lire le précédent

Misericordia Fashion, vous habiller fait notre satisfaction!

Lire le suivant

Ons Jabeur : l’étoile du tennis tunisien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Abonnez-vous à la newsletter

Chaque jour, l'essentiel de l'actualité dans votre boîte mail.

MERCI POUR VOTRE ABONNEMENT